eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Description de Coste : Tilia intermedia

610 Tilia intermedia
Synonymes T. VULGARIS Hayn.
- Intermédiaire entre le précédent et le suivant, dont il est peut-être un hybride. Feuilles assez grandes, vertes-concolores sur les deux faces, plus claires et glabrescentes en dessous, avec les aisselles garnies de poils roussâtres 
- bourgeons glabres, revêtus de deux écailles apparentes 
- fleurs assez grandes, blanchâtres, odorantes, nombreuses 
- fruit assez gros, elliptique, velu, à parois épaisses et résistantes, à 5 côtes saillantes.
Écologie Bois, dans les mêmes régions que le précédent, mais plus disséminé et rare. Fréquemment planté.
Répartition Presque toute l'Europe, de la Scandinavie à la Grèce et au Caucase.
Floraison Juin-juillet.
Projet de numérisation de la flore de L'Abbé Coste par le réseau Tela botanica - 2011 Voir toutes les metadonnées

Description Baseflor :

Type Biologique : ()
Formation végétale : magnophanérophytaie
Chorologie :  européen central
Inflorescence : cyme bipare
Fruit :capsule
Couleur de la fleur : blanc
sexualité : hermaphrodite
Pollinisation : anémogame
Dissémination : anémochore
Julve, Ph., 2020 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 27 avril 2020. http://perso.wanadoo.fr/philippe.julve/catminat.htm Voir toutes les metadonnées

Description collaborative :

Participez à la rédaction collaborative de cette description, un double clic dans le cadre suffit pour compléter ou corriger la page

Générale

Description de Maurice Reille
(issue de l'ouvrage "IMAGES
DE QUELQUES ARBRES ET ARBUSTES
COMMUNS EN LOZÈRE et ailleurs,
Connaissance et reconnaissances")

Le tilleul commun
Tilia vulgaris Hayne , Tilia intermedia DC., Tilia europaea L.
Famille des Tiliacées

Ce tilleul à branches étalées, rare à l'état spontané est celui qui est le plus souvent
planté pour ses fleurs odorantes recherchées pour les tisanes (1). C'est
l'hybride entre les deux espèces précédentes ( Tilia cordata x Tilia platyphyllos)
d'où ses caractères mixtes, parfois ambigus.
Ses feuilles de taille moyenne sont d'un vert clair, mais non glauque (comme
chez Tilia cordata) en dessous (3, 4). La face inférieure est velue, surtout le
long des nervures (comme chez le tilleul à grandes feuilles) et il y a des touffes
de poils à leurs ramifications (5). Pétioles et jeunes rameaux sont faiblement
velus (glabres et luisants chez le tilleul à petites feuilles). Les bourgeons globuleux
ont 3 écailles visibles (6) (comme chez le tilleul à grandes feuilles, 2 seulement
chez le tilleul cordé).
Les fruits, jamais en forme de poire, sont des nucules globuleuses à paroi dure
et épaisse finement velue (loupe !) avec 5 côtes longitudinales bien visibles (7).

Identification



Fiche wikipedia : Description de wikipedia


En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus