Smart'Flore

Marronnier blanc

Aesculus hippocastanum L.

Famille des Sapindaceae


Châtaignier de cheval ou Châtaignier de mer, le marronnier est très répandu dans les parcs publics et le long des avenues en Europe et en Amérique du Nord.

C'est un grand arbre pouvant vivre plus de 300 ans et mesurer jusqu'à 30 mètres de haut. La sève, la bogue et la graine ont une odeur très particulière.
  • Ses grandes feuilles caduques sont composées de 5 ou 7 folioles dentées et sont dites "palmées". Les feuilles sont munies d'un long pétiole et disposées de manière opposée sur la tige.
  • Ses fleurs blanches sont constituées de 4-5 pétales inégaux, parfois teintées de rose. Elles sont rassemblées sous l'aspect de grappe à l'extrémité des rameaux.
  • Son fruit est une capsule coriace, plus ou moins épineuse, qui renferme en général une seule (parfois deux) grosse graine brune, lisse et luisante, TOXIQUE, appelée marron.

Contrairement à son nom "marronnier d'Inde", cet arbre a pour origine le sud-est de L'Europe. L'ambassadeur du Saint-Empire romain germanique auprès de la Porte Ottomane (Cour des anciens sultans turcs) en aurait offert à Charles de L'Écluse, ambassadeur à Vienne en 1576, sous la forme d'un marron prêt à germer. De l'Autriche et probablement par d'autres voies, le marronnier aurait alors été diffusé en Europe. Il aurait été introduit à Paris en 1615.

Son feuillage est fréquemment attaqué par une petite chenille mineuse qui se nourrit du parenchyme. L'arbre peut ainsi être défolié en été.

On utilise depuis longtemps son écorce, ses fleurs et ses marrons en médecine pour lutter contre les problèmes de circulation du sang.
Cette plante mellifère présente également des propriétés anti-inflammatoires, décongestionnantes, astringentes.
Son bois est utilisé pour des parties de meubles, l'emballage ou encore pour la sculpture, la pyrogravure.

Les fruits, riches en saponine, rapés puis mis en décoction ont servis d'ersatz de savon.

Toutes les parties de la plante sont TOXIQUES, il ne faut surtout pas confondre son fruit avec les "marrons" comestibles du commerce qui sont des châtaignes, fruits du châtaignier.

Il pousse naturellement dans les forêts du Caucase et des Balkans, mélangé à de feuillus.
Surtout plantée pour l'ornement, en France, c'est un arbre d'alignement très apprécié en ville car il supporte bien le piétinement.
tinement.
Originaires des Balkans, introduite en 1615 à Paris par Bachelier.
Surtout plantée pour l'ornement, mais parfois subspontanée, s'intégrant dans des types forestiers dominés par des espèces nomades (érablières, érablières-tillaies).