Smart'Flore

Ciste de Montpellier

Cistus monspeliensis L.

Famille des Cistaceae


Le Ciste de Montpellier est un arbrisseau de la famille des Cistacées.

Arbrisseau ou arbuste dressé 0,7 à 1,2 m (parfois plus haut), peu dense, vert sombre, visqueux (poils glandulaires), à odeur musquée agréable.

  • Feuilles sessiles, étroites, linéaires-lancéolées, rugueuses, à marges souvent enroulées en dessous, fortement réticulées, à 3 nervures (une seule nervure chez le Ciste ladanifère).
  • Fleurs petites pour le genre (2 à 3,5 cm), disposées par 2 à 8 en grappes unilatérales, portées par un pédoncule toujours dressé, à 5 pétales blancs parfois colorés de jaune à la base, très écartés, à marge ondulée. entourant de nombreuses étamines.
  • Capsules arrondies déhiscentes à 5 loges, presque glabres.
Le Ciste de Montpellier ne pousse pas que dans la région de Montpellier. Il a été nommé ainsi par Carl von Linné, naturaliste suédois qui a posé les bases du système moderne de la nomenclature binominale, en hommage à l'école de botanique montpelliéraine, alors très dynamique.

Ornemental, car nécessitant très peu d'entretien. Très utile pour revégétaliser les terrains dégradés et arides.

Comme le Ciste ladanifère, les feuilles du Ciste de Montpellier produisent une gomme aromatique appelée labdanum ou ladanum (ne pas confondre avec le laudanum) utilisée en parfumerie et en pharmacopée.
Cette particularité le rend aussi très inflammable en période de grandes chaleurs.

Commun en région méditerranéenne occidentale, Provence, Languedoc-Roussillon, Corse.
Garrigues calcaires et maquis siliceux, coteaux secs, sols pauvres à réserve en eau souvent faible. Très adapté à la sécheresse.