Smart'Flore

Millepertuis commun

Hypericum perforatum L.

Famille des Hypericaceae


Ses différents noms pourraient résumer la présentation de la plante autant en usages qu'en aspect ou date de floraison : Millepertuis officinal, Herbe solaire, Herbe aux mille trous, Chasse diable ou encore Herbe de la Saint Jean.

On le reconnaît à ses fleurs d'un jaune lumineux, disposées en corymbes très fournies au sommet de tiges pouvant atteindre 80 cm.
  • Ses feuilles possèdent des poches sécrétrices transparentes qui donnent l'impression que leur limbe est perforé lorsqu'on les exposent au soleil, à l'origine du nom "millepertuis" qui signifie "mille trous".
  • Ses fleurs opposées sont composées de 5 pétales d'un jaune éclatant et d'une multitudes d'étamines, les pigments qu'elles contiennent laissent une empreintes
  • rougeâtre au contact de la peau.
  • Son fruit est une capsule ovale.
ne capsule ovale.

L'usage médicinal du millepertuis (Hypericum perforatum) remonte à au moins 2100 ans, date où Dioscoride le préconisait dans ses ordonnances.
Au Moyen-Age, il avait la réputation d'éloigner les mauvais esprits.

Une macération huileuse de couleur rouge vif est obtenue à partir des sommités fleuris de la plante. Elle est utilisée pour ses vertus anti-douleurs, antiseptiques et cicatrisantes contre les brûlures. Elle peut aussi être employé contre les otites et comme huile de massage pour les sciatiques et le mal de dos. Mais attention de ne pas exposer au soleil les parties du corps recouvertes car cette huile est photosensibilisante ! L'hypéricine, molécule sensible à l'action des rayons du soleil est à l'origine de graves problèmes chez les animaux qui le broutent : lésions cutanées, excitation psychomotrice, troubles épileptiques et hémolyse pouvant devenir mortelle.

Les millepertuis est aussi un très bon anti-dépresseur naturel, ses fleurs peuvent être séchées et utilisées en infusions pour aider à combattre la mélancolie.C'est devenu le phytomédicament le plus prescrit contre la dépression nerveuse légère.

Réparti dans toute l'Europe, c'est une plante sauvage héliophile (dont l'existence est liée à la présence du soleil). Les bords des chemins, les friches, les lisières de forêt, prairies et talus secs, clairsemés constituent ses habitats préférés.