Smart'Flore

Chêne vert

Quercus ilex L.

Famille des Fagaceae


Le chêne vert est un arbre emblématique de la garrigue qui mesure de 2 à 15 m et peut vivre 200 à 500 ans.

On le dit « vert », car ses feuilles affichent un vert foncé luisant côté ciel, et gris blanchâtre dessous.
De plus, il a la particularité de ne pas perdre ses feuilles à l'hiver. Ses feuilles sont un peu piquantes chez les jeunes sujets.

Son tronc est tortueux, d'une couleur gris-brun, avec de nombreuses craquelures.

Un même arbre possède à la fois des fleurs mâles en forme de chatons jaunes qui pendent et des fleurs femelles solitaires ou par paires. Les fleurs apparaissent en avril-mai et sont pollinisées par le vent et les insectes.

Dès le mois de septembre, on observe des glands sur l'arbre, ce sont des fruits secs consommés par de nombreux animaux.

L'arbre est exploité par l'homme depuis des siècles. Son bois est utilisé dans l'industrie (chaux, verre), pour fabriquer des meubles ou pour chauffer les maisons. D'autre part, les résidus de taille peuvent être transformés en charbon de bois grâce à des fours. Aujourd'hui, la fabrication de charbon de bois perdure en garrigue, bien que cette ressource ait été le plus souvent remplacée par d'autres sources d'énergie. Actuellement domine une sylvicylture en taillis, apte à produire du bois de chauffage (rotation à 40-50 ans) tout en assurant le renouvellement de la forêt par rejets de souche.
Le chêne vert est également une espèce très utilisée pour la trufficulture, c'est-à-dire la production de truffes (champignons symbiotiques qui poussent dans les racines de nombreux chênes).
La valeur nutritive des glands est connue du bétail et des sangliers. Des élevages de porcs rustiques utilisent encore largement les yeuseraies, notamment en Corse.

Le chêne vert occupe principalement l'étage méso-méditerranéen et il remonte dans le supra-méditerranéen sur stations sèches. Il est très présent dans le Midi mais peut aussi végéter sur le littoral atlantique jusqu'en Bretagne. Indifférent à la présence de calcaire, il peut pousser dans des sols très secs, car son système racinaire pivotant bien développé lui permet de puiser l'eau très profondément.
Le chêne vert est de plus en plus fréquent dans les collines méditerranéennes car son exploitation a diminuée depuis la Seconde Guerre mondiale. Il a envahi bien des les champs et pâturages abandonnés.