Smart'Flore

Chêne-liège

Quercus suber L.

Famille des Fagaceae


Le chêne liège est un arbre méditerranéen à feuillage persistant, du genre Quercus (le Chêne), famille des Fagacées .
  • Ses feuilles, d'environ 5 cm. de long, sont coriaces et épineuses sur les bords. Elles sont velues dessous.
  • Ses fleurs sont en inflorescences distinctes, les mâles sur un axe commun souple qui constitue un chaton pendant, les femelles peu nombreuses, sans pédicelle (directement insérées sur des rameaux ligneux).
  • Son fruit est un gland muni à sa base d'un réceptacle en coupe ou cupule.
C'est un des seuls arbres supportant la récolte périodique de son écorce (tous les 9 à 15 ans selon les milieux).

Le chêne liège est connu pour procurer le liège, matériau élastique, imperméable et flottant dès le 5ème siècle avant J.-C. Il servait de bouchons d'amphores étrusques et athéniennes. Les romains en confectionnaient des semelles aux rôles correctif et amortissant. Le liège est également à la base de panneaux isolants phoniques et thermiques ou encore décoratifs.
Son bois, une fois débarrassé de son écorce isolante, est un excellent bois de chauffage.

Le chêne liège est présent dans tous les pays du bassin méditerranéen occidental, et sur la façade atlantique du Portugal et du Maroc.

Il est localisé sur terrains acides, sous des climats aux hivers doux (méso-méditerrannéen) car il craint le calcaire actif et le gel. Il abrite tout un cortège d'espèces animales et végétales originales (Tortue d'Hermann, etc.).

Il résiste bien à la sécheresse mais craint l'excès d'eau dans le sol. Il est favorisé par les incendies car c'est un remarquable pyrophyte du fait de son écorce isolante.