Smart'Flore

Bardane à petites têtes

Arctium minus (Hill) Bernh.

Famille des Asteraceae


Cette plante est connue pour ses fruits adhérents aux vêtements, mais saviez vous que c'est une plante sauvage comestible de choix ?

Plante herbacée vivace pouvant atteindre 1,5m de hauteur. Elle forme plusieurs branches et développe une racine pivotante très profonde.
  • Ses feuilles sont très longues et ovales, vert foncé sur le dessus et laineux en-dessous. Les feuilles inférieures sont en forme de coeur et ont des marges très ondulées.
  • Ses fleurs (juillet à octobre), de couleur rose lavande à pourpre, sont réunies en capitules épineux. Elles peuvent être confondus avec celles des chardons mais celles-ci possèdent des bractées crochus caractéristiques.
  • Son fruit est constitué d'akènes regroupés au sein des capitules qui se dessèchent puis s'accroche aux humains et aux animaux pour être dispersés.

Originaire d'Europe, cette plante est maintenant répandue dans la plupart des États-Unis comme une mauvaise herbe commune.

Très populaire au Japon, la racine de la bardane (petite et grande) peut être consommée crue ou cuite, ses qualités alimentaires en font un légume sauvage incontournable. Elle se cuisine comme le salsifis. Utilisé autrefois en médecine, la plante est utile contre les problèmes de peau et possède des propriétés dépuratives.

Les bractées extérieures de l'inflorescence (capitule) se finissent par des crochets permettant la dissémination des fruits. Sa texture ressemble au "Velcro" cette matière synthétique et adhérente dont les fruits de sa cousine, la Grande bardane, ont inspiré l'invention par George de Mestral.

La Petite bardane est très proche de la Grande bardane, et l'on peut supposer que les propriétés sont très voisines.

Très commune en Europe, on la trouve surtout dans les zones humides, les milieux perturbés, le bord des routes, et autres lieux de mi-ombre.
Sa capacité à proliférer rapidement et à coloniser de nombreux milieux lui donne un caractère invasif et nuisible pour les écosystèmes indigènes.