Smart'Flore

Ortie brûlante

Urtica urens L.

Famille des Urticaceae


C'est une plante annuelle qui mesure entre 20 et 60 cm de hauteur.

  • Les feuilles sont opposées, ovales et ne dépassent pas 4 à 5 cm de long. Elles sont bordées de dents aiguës de 3 à 5 mm.
  • Elle se distingue par ses fleurs unisexuées, mâles et femelles, sur la même grappe simple. Elle fleurit de mai à octobre.
  • Son fruit est un akène ovoïde mesurant moins d'1 mm.
  • On la distingue de la grande ortie (Urtica dioica) par sa taille plus petite et par le fait qu'elle soit annuelle et à racine pivotante alors que la grande ortie est pérenne et à souche rampante.

Urtica et urens ont la même racine latine signifiant « brûler, embraser, consumer, échauffer, exciter, faire souffrir, tourmenter », par allusion aux piqûres brûlantes occasionnées par les poils.
Cette plante était bien connue des Anciens. Ses usages ont été décrits, en Grèce antique par Dioscoride et Galien, en Inde ancienne par la médecine ayurvédique.

Les jeunes pousses et les jeunes feuilles d'ortie peuvent être consommées en salade, en soupe, en purée et en légumes comme des épinards.
Le purin d'ortie, obtenu par macération des feuilles hachées dans de l'eau, est utilisé en agriculture biologique pour tuer ou repousser les insectes et comme fertilisant.

L'Ortie est très utilisé en phytothérapie pour ses vertus diurétiques, galactagogues, antirhumatismales, dans le traitement de l'inflammation des voies urinaires, dans le traitement des calculs rénaux, des douleurs rhumatismales, et pour combattre les carences de fer.

L'ortie est une plante dont les feuilles et les tiges sont couvertes de poils contenant un liquide corrosif, très irritant pour la peau et provoquant des démangeaisons douloureuses.

L'Ortie est une plante assez cosmopolite qui se rencontre partout en France mais elle est aussi très largement distribuée dans les régions tempérées et dans les hautes terres des régions tropicales (Europe, Asie, Afrique et Amérique septentrionales).