A la découverte des prairies alluviales

Participez à la mission Prairies alluviales !

Objectifs de la campagne

- Faire connaître les enjeux sur ces milieux à la population locale et aux acteurs du territoire, et les faire participer à leur protection,

- Étudier et mieux connaître ces milieux afin de pouvoir les protéger et mettre en place les mesures qui s'imposent,

- Proposer des mesures de gestion et de protection en collaboration avec les habitants, les usagers et les acteurs du territoire.


Contexte

Cette mission a été créée en partenariat avec l'association des écologistes de l'Euzière afin de répondre à un besoin de connaissances sur la flore des prairies alluviales des plaines de l'Herault.

Importance des sciences citoyennes

Pour être efficaces, les différentes politiques de préservation de la biodiversité doivent s’appuyer sur une connaissance des enjeux de terrain et s’appuyer sur des observations naturalistes. Impliquer les citoyens dans la connaissance de la flore patrimoniale et l’acquisition de données permet de démultiplier le réseau d’informateurs tout en permettant leur sensibilisation.


A quoi les données vont-elles servir ?

En plus de permettre la sensibilisation des citoyens, les données récoltées permettront d’améliorer les connaissances sur la répartition, la rareté et les menaces potentielles des espèces étudiées. Les données seront intégrées à la base du Système d'Information sur la Nature et les Paysages (SINP).


Milieu

Les prairies alluviales sont des milieux riches en biodiversité. Associés aux cours d'eau, ils font partie de l'écosystème de la rivière.
Ces prairies ont un rôle particulier au niveau écologique et participent fortement aux enjeux de gestion de l'eau :

- richesse de la biodiversité sur ces milieux,

- zone tampon dans le lessivage des intrants agricoles vers la rivière,

- rôle dans les problématiques d'inondation.


Ces milieux sont peu connus et peu étudiés, ils subissent une pression urbaine forte, la zone littorale est fortement urbanisée et les projets d’aménagements sont nombreux. De plus, on y observe une pression de l'intensification agricole.


5 habitats ciblés dans cette mission :

Prairies Humides Méditerranéennes Basses

Prairies Humides Méditerranéennes Hautes

Prairies Fraîches (de fauche)

Mares Temporaires

Friches Humides

Photographie d'Aristolochia rotunda par Marc Chouillou, licence [CC-BY-SA]

Aristoloche à feuilles rondes

Photographie par les Ecologistes de l'Eurière licence CC-by-sa

Une prairie alluviale

schéma d'une prairie alluviale

1 > Préparez votre sortie !

2 > Partez sur le terrain !

3 > Saisissez vos données !

Etape 1 > Préparez votre sortie !

Apprenez à les reconnaître

Plusieurs espèces !

Les missions Flore thématiques vous proposent de partir à la recherche de plusieurs plantes : une espèce principale Aristolochia rotunda ainsi que d'autres espèces que l'on trouve dans le même milieu : Bellevalia romana, Gladiolus dubius, Mentha cervina ou encore Leucojum aestivum.


Quand partir sur le terrain ?

Dès le mois d'avril et jusqu'à la fin du printemps


Aristolochia rotunda - Aristoloche à feuilles rondes

Fiche eFlore/ Fiche EE

Description

Plante vivace de 20 à 60 cm, presque sans poils. Ses feuilles sont grandes, larges de 4 à 6cm, ovales-arrondies, entières, lisses et à nervures faibles. Ses fleurs sont jaunâtres avec une languette brunâtre, égalant presque ou dépassant les feuilles. La plante fleurit d'avril à juin.

Habitat

Elle se retrouve dans les prairies, champs et coteaux pierreux. Du Midi et du Sud-Ouest, jusque dans les Hautes-Alpes, l'Aveyron, la Charente-Inférieure ; Corse. – Région méditerranéenne.

Confusion possible

L’aristoloche à feuilles rondes tient son nom de la forme de ses feuilles qui permettent de la différencier de A.pistolochia dont les feuilles sont triangulaires et dentées. Ses fleurs sont solitaires et pédicellées, implantées à la base des feuilles. Les feuilles sont sessiles, c’est-à-dire accrochées directement sur la tige sans pétiole, ce qui permet d’éviter la confusion avec A.pallida dont les feuilles possèdent un pétiole aussi long que le pédoncule floral.

Intérêt pour la faune

L'aristoloche à feuilles rondes est la plante hôte d'un papillon protégé au niveau national et européen: il s'agit de la Diane (Zerynthia polyxena). Les adultes pondent sur une cette plante essentiellement , dont se nourrissent les chenilles. La protection du papillon est donc intimement liée à la conservation des plantes hôtes, permettant la croissance des stades larvaires. Vous pouvez feuilleter cette plaquette(PDF, 650 ko) pour en savoir plus sur ce papillon.

Status de protection

Aucun statut de protection pour cette espèce, mais elle est déterminante ZNIEFF en Aquitaine, Midi-Pyrénées et Poitou-Charente

Photographie par Marc CHOUILLOU licence CC-by-sa

Aristolochia rotunda

Photographie par Julien BARATAUD licence CC-by-sa Diane - Photographie Miltos GIKAS licence CC

La Diane Zerynthia polyxena

Partez également à la recherche de 14 espèces patrimoniales de prairies alluviales :

Cliquez sur les liens sous les images qui renvoient vers les fiches eFlore et les fiches des Ecologistes de l'Euzière (EE)

Etape 2 > Partez sur le terrain !

> Emportez votre fiche de terrain (PDF, 253 ko) et si nécessaire une flore et une loupe pour vous aider à identifier la plante. Pour bien préparer votre sortie vous pouvez consulter cette fiche pratique.

> Prospectez un ou plusieurs site(s) choisi(s), seul, avec des telabotanistes ou avec le soutien de structures botaniques. Vous pouvez vous servir de la cartographie de l'espèce pour confirmer la présence de l'espèce par rapport aux données historiques.

> Respectez ce milieu sensible et ne ramassez pas de plante si vous êtes dans une zone où elle est protégée.

> Notez le maximum d'informations sur la fiche de terrain.

> Pensez à prendre des photos de la plante : port et organes de la plante (selon son stade phénologique : boutons, fleurs, fruits et feuilles)... et en plus des conseils habituels du bon naturaliste, n’oubliez pas de prendre des photos en gros plan de la fleur et du calice (ensemble des sépales). Vos clichés doivent être les plus nets et le plus précis possible. Vous pouvez vous servir du Tutoriel photo.

Participez aux sorties d'initiation :

L'association des Écologistes de l'Euzière organise plusieurs sorties au printemps pour vous apprendre à reconnaitre les différentes espèces. Inscrivez-vous à la liste de diffusion pour être tenu au courant de l'agenda des sorties en écrivant à : giorgia.vattiato@euziere.org

Bellevalia romana

Etape 3 > Saisissez vos données !

Saisissez vos informations recueillies sur le terrain, dans l'outil de saisie spécifique à cette mission

Vous avez observé d'autres espèces dans des prairies alluviales qui ne sont pas dans la liste ? Vous pouvez saisir vos données (et joindre vos photos) dans le carnet en ligne de Tela Botanica

Cartographie de l'Aristoloche à feuilles rondes

Cartographie dynamique de Amrbosia trifida L. issue de Flora Data

Vous pouvez retrouver toutes les observations de la mission "prairies alluviales" en suivant ce lien !

Partenaires

Cette mission Flore a été créée par Tela Botanica en partenariat avec l'association des Ecologistes de l'Euzière.


Photographie du header par Simon BELLOUR licence CC BY SA.

Photographie du footer par les Ecologistes de l'Euzière.