Introduction

(Pourra présenter à termes une information succincte présentant la plante et éventuellement destinée aux pages smartphone "grand publique")

Description

Générale


Mettez ici la description générale !
(sous-partie à éventuellement structurer afin d'établir un système descriptif optimal)

Caractères d'identifications


Indiquez ici ce qui permet d'identifier la plante !

Confusions possibles


Indiquez ici les autres espèces avec lesquelles il est possible de confondre la plante !

Bibliographie


Mettez ici les références bibliographiques ayant servi à la description !

Biblio


Ecologie


Nomenclature


Statuts de Protection


Ethnobotanique


Noms Communs


Usage

(il s'agit ici d'une organisation provisoire établie lors de l'apport de ces informations )

- Histoire:
  • La Rue fût utilisée dès l'antiquité, notamment chez les Romains. Il a été rapporté que les Pharisiens payaient la dîme avec de la menthe et de la rue. Elle entrait au Moyen Âge avec la sauge, la menthe, le romarin, l'absinthe, la lavande, le camphre, la cannelle et le clou de girofle dans la composition du vinaigre des quatre voleurs censé protéger de la peste*(1). Elle fût tout particulièrement cultivée au cours des derniers siècles pour ses qualités aromatiques et médicinales.
- Propriétés médicinales:
  • La Rue est connue depuis longtemps pour ses propriétés abortive (provoquant l'avortement), emménagogue, antispasmodique, digestive, calmante et vermifuge. En homéopathie, elle est prescrite pour traiter les douleurs musculaires et articulaires, les tendinites, ou encore les problèmes d'accommodation et de fatigue oculaires.
- Usages traditionnels:
  • À petite dose, la rue a la réputation d'avoir des vertus toniques et stimulantes qui facilitent la digestion et ses feuilles étaient parfois utilisé comme aromate en salade.
- Contre-indications:
  • Cependant toute la plante étant TOXIQUE, son utilisation est déconseillée! En effet, son huile essentielle contient une substance qui lui doit son nom, la rutine (ou rutoside), des coumarines et des furocoumarines (ou psoralènes). Ces dernières, contenues notamment dans le suc de la plante, possèdent une action photo-sensibilisante pouvant provoquer des irritations et des rougeurs au contact de la peau, il convient donc de la manipuler avec précaution! De plus, les coumarines qu'elle contient, après absorption digestive, sont également toxique pour le rein et le foie, voir cancérigènes. Son ingestion par voie orale peut induire notamment un gonflement de la langue accompagné d'une forte salivation et à forte dose provoquer des accidents graves voir mortelles.


Telabotanica ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale. (phrase type à intégrer en-dessous de la partie usage)


*(1)Herbier de Rort-royal

Culture et arts


Repartition