Umbilicus rupestris > Ombilic nombril-de-Vénus


Fiche simplifiée Smart'flore


Ombilic nombril-de-Vénus /
Umbilicus rupestris (Crassulacées)


Description

Le nombril de Vénus est appelé aussi ombilic de Vénus ou ombilic des rochers, Cotylier ; l'aspect de ses feuilles "ombilliquées" évoquant un nombril soyeux dédié à la déesse de l'amour. C'est une espèce de plantes crassulescentes vivaces et saxicole
Plante herbacée vivace de 10-40 cm, glabre, verte, à souche tubéreuse
- tiges dressées peu feuillées
- feuilles radicales orbiculaires, peltées-ombiliquées, de 3-6 cm de diamètre, crénelées, longuement pétiolées, succulentes, cassantes
- les caulinaires peu nombreuses, en coin
- fleurs d'un blanc jaunâtre, pédicellées, pendantes, nombreuses, formant une longue grappe bractéolée occupant presque toute la tige
- corolle tubuleuse, 4 fois plus longue que le calice.

Cotylier viendrait du grec kotulê, "cotyle", bol utilisé pour puiser le vin.

Usages

En alimentation, on consomme les jeunes feuilles encore vertes (d'octobre à mars) crues en salades ou conservées dans du vinaigre d'alcool comme les cornichons avec des aromates. La plante renferme des sels minéraux, du fer et de la vitamine C.
Les feuilles vertes ont aussi un usage médicinal : diurétiques, cholagogues ; après en avoir retiré la cuticule inférieure, on les applique sur les plaies pour les aider à cicatriser ou sur les brûlures pour en calmer la douleur.

En Bretagne, l'usage ancestral consistait à frotter les poêles en fonte neuves afin d'éviter que les aliments ne s'y attachent.

Écologie & habitat

La plante se rencontre dans le sud et l'ouest de l'Europe, poussant souvent sur des murs ou dans les fissures de rocher humides et ombragées, parfois aussi dans les brèches des écorces des arbres.

Sources