Description


Générale

Description de Maurice Reille
(issue de l'ouvrage "IMAGES
DE QUELQUES ARBRES ET ARBUSTES
COMMUNS EN LOZÈRE et ailleurs,
Connaissance et reconnaissances")

Le sorbier des oiseleurs
Sorbier des grives, cormier des chasseurs, sorbier sauvage
Sorbus aucuparia L.
Famille des Rosacées

Ce petit arbre qui résiste aux plus grands froids est commun partout en Lozère
en montagne, abondant en Margeride, sur le mont Lozère et en Aubrac où il
peut croitre même sur les éboulis et chaos instables. Sa valeur décorative par
son abondante floraison en bouquets blanc-jaunâtre, en juin, et sa fructification
en grappes écarlates qui persistent longtemps après la chute des feuilles, en
fait une espèce souvent plantée dans les villes ou en alignements (1, 2, 6).
Les feuilles sont composées de 7 à 10 paires de folioles à bord denté et une
foliole terminale, vertes et glabres sur les deux faces à l'état adulte (3, 4).
Les fleurs hermaphrodites, petites, sont nombreuses dans chaque bouquet. Les
étamines sont à anthères rouges (3).
Les fruits rouges, globuleux, sont à saveur amère, peu comestibles. Ils
contiennent de 2 à 4 graines (4, 5).
Le tronc généralement court est à écorce grise et lisse au début, se fissurant
en longueur et devenant noirâtre avec l'âge.
Le bois blanc, dur et lourd comme celui de tous les sorbiers est peu usité sauf
en tournerie pour la fabrication de menus objets.

Identification


Biblio


Ecologie


Nomenclature


Ethnobotanique


Noms Communs


Usage


Culture et arts


Repartition