Description

Générale

Description de Maurice Reille
(issue de l'ouvrage "IMAGES
DE QUELQUES ARBRES ET ARBUSTES
COMMUNS EN LOZÈRE et ailleurs,
Connaissance et reconnaissances")

Le tilleul commun
Tilia vulgaris Hayne , Tilia intermedia DC., Tilia europaea L.
Famille des Tiliacées

Ce tilleul à branches étalées, rare à l'état spontané est celui qui est le plus souvent
planté pour ses fleurs odorantes recherchées pour les tisanes (1). C'est
l'hybride entre les deux espèces précédentes ( Tilia cordata x Tilia platyphyllos)
d'où ses caractères mixtes, parfois ambigus.
Ses feuilles de taille moyenne sont d'un vert clair, mais non glauque (comme
chez Tilia cordata) en dessous (3, 4). La face inférieure est velue, surtout le
long des nervures (comme chez le tilleul à grandes feuilles) et il y a des touffes
de poils à leurs ramifications (5). Pétioles et jeunes rameaux sont faiblement
velus (glabres et luisants chez le tilleul à petites feuilles). Les bourgeons globuleux
ont 3 écailles visibles (6) (comme chez le tilleul à grandes feuilles, 2 seulement
chez le tilleul cordé).
Les fruits, jamais en forme de poire, sont des nucules globuleuses à paroi dure
et épaisse finement velue (loupe !) avec 5 côtes longitudinales bien visibles (7).

Identification

Biblio


Ecologie

Au verso des feuilles on peut voir à la loupe des touffes de poils installés à l'aisselle des nervures(des domaties) qui attirent des acariens qui s'y abritent ; ces acariens vont se nourrir soit de champignons soit d'autres acariens tous deux parasites du tilleul. Il se met ainsi en place une mutualisation e entre l'arbre et les acariens

Nomenclature


Ethnobotanique


Noms Communs


Usage


Culture et arts


Repartition