Pages ayant un lien vers la page courante :
SentierAtelierBleucap
SentierClavaryValcluse

Fiche simplifiée Smart'flore


Châtaignier

Castanea sativa (Fagacées)

Description

Arbre "à pain" emblématique de beaucoup de territoires autour de la Méditerranée : Corse, Cévennes, etc.

FLEURS : Elles ont une odeur plutôt désagréable. Les fleurs mâles (Fig. 1) sont étalées sur des chatons. La fleur femelle (Fig. 2) se situe à la base des chatons. Elle est verte et a de longs styles blancs.
FRUITS : Ce sont les châtaignes. Elles sont souvent groupées par trois dans une bogue (cupule). Le pédicelle (forme de « queue ») des châtaignes est un reste de style de la fleur femelle.
FEUILLE : Feuille coriace à bord denté
longue d?environ 25 cm.
ECORCE : Quand il est jeune lisse, puis en vieillissant le tronc devient sillonné en spirale.


- arbre majestueux très longévif, pouvant atteindre de grandes dimensions
- écorce jeune lisse et gris-argenté, puis devenant brun foncé avec un rhytidome qui se fissure longitudinalement, le tronc ayant tendance à devenir creux
- feuilles grandes, oblongues-lancéolées, glabres et luisantes en dessus, dentées-cuspidées
- arbre dioïque : fleurs mâles en chatons longs, grêles, interrompus, dressés ; fleurs femelles réunies par 3 dans un involucre formé de nombreuses bractées : périanthe à 5-8 divisions ; 3-6 styles ; ovaire à 3-6 loges biovulées.
- involucre fructifère subsessile, arrondi, coriace, hérissé d'épines vulnérantes fasciculées (bogues), s'ouvrant en 4 valves, renfermant 1-3 fruits ovoïdes-comprimés ou tronqués (châtaignes, marrons), à péricarpe coriace, velu en dedans.

- Dans la mythologie grecque, la châtaigne était le "gland de Zeus"; chez les Celtes, le châtaignier était considéré comme le gardien des hommes et des bêtes jusqu'à l'année nouvelle.
  • Ses racines noueuses en ont fait un symbole de virilité. La châtaigne est longtemps passée pour un aphrodisiaque.
  • Enfin, symbole du purgatoire et du passage dans le pays des morts, l'arbre creux symbolise un lieu de passage vers l'au-delà.
- espèce spontanée autour de la Méditerranée et même au delà, il est depuis l'antiquité, apprécié pour ses fruits très nutritifs.
- apogée avant la guerre de 14-18
- largement planté en vergers, même en dehors des stations favorables, notamment grâce à des façons culturales (irrigation etc.)
- abandon au cours du XXe siècle —> beaucoup de châtaigneraies ont disparu ou dépérissent
e siècle —> beaucoup de châtaigneraies ont disparu ou dépérissent

Usages

- vergers —> fruits pour la nutrition humaine ou animale "le pain du pauvre"
- taillis —> piquets et échalas, parquets (moyennant une sylviculture appropriée)
- propriétés médicinales: plante astringente, fébrifuge et hémostatique (écorce et tannins du bois), anti diarrhéique (chatons séchés).
- Fabrication de tonneaux de qualité pour la maturation du vin.
- La vannerie de châtaignier était autrefois répandue car le bois riche en tanin est imputrescible.
- arbre souffrant de l'abandon et du non-entretien par l'homme.
- menacé par la maladie de l'encre (Phytophtora cinnamomi) et le chancre de l'écorce (Cryphonectria parasitica)
- fruits souvent infestés de Balanins (Curculio elephas)
- menace émergente venue d'Italie : le Cynips du châtaignier (Dryocosmus kuriphilus)
us kuriphilus)

us kuriphilus)


Écologie & habitat

- espèce mésophile (sols profonds) et calcifuge, il est thermophile mais s'éloigne du littoral.
- en méditerranée, il préfère les ubacs ou la moyenne montagne (étages méso et supraméditerranéens) ; plus indifférent sous les climats atlantiques.

Sources

Téla-botanica
Wikipédia
Bertrand, B. (2012). Le grand livre des ressources végétales (p.192). Toulouse: Plume de carotte.
ia