Description

Cette plante originaire d'Europe s'est étendue au monde entier au fur et à mesure de sa colonisation par l'homme.

Le plantain est une plante vivace de 10 à 40 cm formant des colonies qui se caractérise par une hampe florale sortant d’un bouquet de feuilles.
  • Ses feuilles sont disposées en rosette à la base de la plante. De forme ovale à ronde, elles sont épaisses et larges avec de grosses nervures parallèles qui partent de la base. Quand on les froisse pendant plusieurs secondes, les feuilles dégagent une odeur très caractéristique de champignon de Paris.
  • Ses fleurs (juillet à septembre) sont très petites, régulières, blanchâtres, groupées en un long épi cylindrique au bout d’une tige pouvant atteindre 10 à 15 cm de long.
  • Son fruit est sec (akène), grisâtre, ovale et sans poils (glabre).
Ne pas confondre avec le plantain lancéolé qui a des feuilles allongées (en forme de lance) et des petites fleurs au bout des tiges. Quant au plantain moyen, il possède des feuilles plutôt rondes et des fleurs crème à étamines violettes alors que leurs cousines sont verdâtres ou brunâtres et inodores.

Son nom latin Plantago dérive du mot planta qui signifie " plante des pieds " et fait allusion à une certaine ressemblance des feuilles avec l'empreinte du pied humain. Le grand plantain était appelée " empreinte de pied de l’homme blanc ". Ce nom provient du fait qu’il s’est répandu efficacement par l’intermédiaire de ses graines collantes, et qu’il s’est établi partout où l’influence humaine est importante.

Usages

Les propriétés du grand plantain sont reconnues depuis l'Antiquité. Considéré jusqu'au début du XXème siècle, comme une plante médicinale majeure, le plantain est aujourd'hui passée de mode. Pourtant, ses vertus sont nombreuses et cette modeste plante guérit de nombreuses affections, ainsi, elle est efficace pour calmer la toux ou stopper une grippe et permet de lutter contre la constipation. Les feuilles fraîches frottées sur la peau apaisent les piqûres d'orties ou de moustiques et peuvent servir de cataplasme sur les ampoules aux pieds. Les feuilles sont indiquées en usage externe pour les affections dermatologiques (crevasses, écorchures, gerçures et piqûres d'insectes) et les irritations ou gênes oculaires.

Les graines sont très appréciées des oiseaux de compagnie et peuvent également servir de complément alimentaire pour les humains. De même toute la plante est comestible: les très jeunes feuilles encore tendres des plantains seront ajoutées à des salades. Plus tard en saison, les feuilles seront cuites en soupes avec d'autres légumes. Leur saveur rappelle celle du champignon et du haricot vert.

Pas de confusions possibles en dehors des autres espèces de plantains, mais, si aucun plantain n'est toxique, tous ne sont pas excellents à manger. Les autres espèces ont des feuilles trop coriaces pour être agréables à consommer, même si elles ne présentent aucun danger pour la santé.

Écologie & habitat

Sa constitution très robuste lui permet de bien résister au piétinement et au tassement du sol. Elle aime les terres riche en azote, on la trouve dans les prairies, les bords de routes, les champs, les pelouses, et autres sites ouverts souvent piétinés, elle est très fréquente en ville.
Sa floraison est de Mai à Octobre.

Sources

"Dictionnaire des Plantes Médicinales et Vénéneuses de France" (1947), Paul-Victor Fournier, édition Omnibus 2010.