Améliorer les connaissances botaniques en Camargue gardoise !

Contexte

Cette mission flore s’inscrit dans le projet d’ABC en Camargue Gardoise.

Qu’est-ce qu’un ABC ?

Un ABC est une démarche qui permet à une collectivité locale, aux élus et aux acteurs du territoire, de mieux connaître leur patrimoine naturel (faune et flore) afin de mieux le préserver et le valoriser. L’objectif est d’identifier les enjeux de biodiversité du territoire et d’aider la collectivité à agir en les intégrant dans ses actions et stratégies.

Les ABC en Camargue Gardoise

Lauréat de l’appel à projet lancé par l’Agence Française pour la Biodiversité en 2017, le Syndicat Mixte de protection et de Gestion de la Camargue Gardoise démarre en mars 2018 la réalisation de 7 ABC sur son territoire. Ces ABC seront déclinés en plusieurs phases au cours de ces 3 prochaines années (2018-2020).
logoABC logo SMCG

Objectifs de la mission

- Faire connaître les enjeux des espèces ciblées à la population locale et aux acteurs du territoire

-Étudier et mieux connaître les espèces ciblées

-Proposer des mesures de gestion en collaboration avec les habitants, les usagers et les acteurs du territoire.

Territoire

Les 7 communes des ABC sont :

Aigues-Mortes, Aimargues, Beauvoisin, Le Cailar, Saint-Gilles, Saint-Laurent-d’Aigouze et Vauvert.



cartographie des ABC de camargue gardoise]

Une mission, plusieurs étapes !

1 > Préparez votre sortie !

2 > Partez sur le terrain !

3 > Saisissez vos données !

Etape 1 > Préparez votre sortie !

Les Espèces de la Mission Flore en Camargue gardoise :

Aristoloche à feuilles rondes - Aristolochia rotunda L.

Fiche eFlore

Hauteur : Plante vivace de 20 à 60 cm, presque sans poils

Feuilles : grandes, larges de 4 à 6cm, ovales-arrondies, entières, lisses et à nervures faibles

Fleurs : jaunâtres avec une languette brunâtre, égalant presque ou dépassant les feuilles

Milieux : prairies, champs et coteaux pierreux en région méditerranéenne

Confusion possible : L’aristoloche à feuilles rondes tient son nom de la forme de ses feuilles qui permettent de la différencier de A.pistolochia dont les feuilles sont triangulaires et dentées. Ses fleurs sont solitaires et pédicellées, implantées à la base des feuilles. Les feuilles sont sessiles, c’est-à-dire accrochées directement sur la tige sans pétiole, ce qui permet d’éviter la confusion avec A.pallida dont les feuilles possèdent un pétiole aussi long que le pédoncule floral.

Intérêt pour la faune : L'aristoloche à feuilles rondes est la plante hôte d'un papillon protégé au niveau national et européen: il s'agit de la Diane (Zerynthia polyxena). Les adultes pondent sur une cette plante essentiellement , dont se nourrissent les chenilles. La protection du papillon est donc intimement liée à la conservation des plantes hôtes, permettant la croissance des stades larvaires. Vous pouvez feuilleter cette plaquette(PDF, 650 ko) pour en savoir plus sur ce papillon.

Protection : Aucun statut de protection pour cette espèce, mais elle est déterminante ZNIEFF en Aquitaine, Midi-Pyrénées et Poitou-Charente

Photographie par Marc CHOUILLOU licence CC-by-sa

Aristolochia rotunda

Diane - Photographie Miltos GIKAS licence CC

La Diane Zerynthia polyxena

Les Cistes

Ciste cotonneux - Cistus albidus L.

Fiche eFlore

Hauteur: jusqu’à 1.5m

Feuilles: persistantes gris clair. Recouvertes de poils -> aspect cotonneux.

Fleurs: roses à 5 pétales. Aspect froissé.

Milieu : Garrigues et coteaux surtout calcaires, dans toute la région méditerranéenne

Ciste de Montpellier - Cistus monspeliensis L.

Fiche eFlore

Hauteur: jusqu’à 1.2m

Feuilles: persistantes et vertes. Rugueuses, recouvertes de duvet.

Fleurs: blanches à 5 pétales. Base des pétales parfois jaune. Fleurs très parfumées.

Milieu : Coteaux secs et bois de la région méditerranéenne

Milieu : Garrigues et coteaux secs,en Provence et Languedoc Roussillon (remonte dans l'Aveyron, le Tarn, le Tarn et Garonne et la Corse).

Ciste à feuilles de sauge - Cistus salviifolius L.

Fiche eFlore

Hauteur: Sous-Arbrisseau jusqu’à 0,80 m

Feuilles: persistantes, vert moyen au revers gris, moyennement aromatiques, tomenteuses (poils glandulaires) non visqueuses, fortement gaufrées (rappellent celles de la Sauge officinale, d'où son nom)

Fleurs: blanches à 5 pétales chiffonnés, rassemblées par 1 à 3 fleurs, à l’aisselle des feuilles

Milieu : Coteaux secs et bois de la région méditerranéenne

Photographie par Pauline Pain licence CC-BY-SA

Cistus albidus

Photographie par Rosaline English licence CC-BY-SA

Cistus monspeliensis

Photographie par Michel Pansiot licence CC-BY-SA

Cistus salviifoliuss

Les Orchidées

Orchis bouc- Himantoglossum hircinum (L.) Spreng.

Fiche eFlore

Hauteur: jusqu’à 1 mètre

Feuilles: vert grisâtre, qui apparaissent en automne en rosette, persistent l'hiver puis se flétrissent à la floraison.

Fleurs: blanc verdâtre bordées de pourpre, sépales et pétales rassemblés en casque, labelle très allongé (jusqu’à 6cm) et enroulé

Caractéristique particulière: odeur marquée de bouc

Milieu : Pelouses, friches, prairies maigres, talus, toujours sur substrat calcaire.

Orchis géant Himantoglossum robertianum (Loisel.) P.Delforge

Fiche eFlore

Hauteur: jusqu’à 80 centimètres

Feuilles: vert clair, larges et brillante, implantées en rosette à la base.

Fleurs: Épi de fleurs roses à violettes. Labelle à lobe central bifide, avec deux lobes latéraux semblables à des bras incurvés vers l’intérieur de la plante. Des bractées lancéolées dépassent les fleurs.

Milieu : Lieux herbeux ou boisés du littoral méditerranéen

Orchis pyramidal Anacamptis pyramidalis (L.) Rich.

Fiche eFlore

Hauteur: jusqu’à 60cm (mais généralement entre 10 et 25cm)

Feuilles: Lancéolées et dressées, fixées à la base de la plante

Fleurs: Épi pyramidal de fleurs roses serrées. Labelle trilobé avec deux crêtes à la base et un éperon d’environ 1cm vers l’arrière.

Milieu : Bois et côteaux secs, dans presque toute la France

Orchis papillon Anacamptis papilionacea.L

Fiche eFlore

Hauteur: de 10 à 40 cm

Feuilles: vertes, lancéolées

Fleurs: Épi assez lâche de grandes fleurs d'un rouge-rose écarlate, grand labelle, plus long que le casque, étalé et replié en gouttière vers l'avant

Milieu : Lieux herbeux, plutôt humides, en région méditerranéenne

Protection : Protégée en Midi-Pyrénées, Quasi menacée dans la liste rouge de l'UICN

Photographie par Joelle Brassens licence CC-BY-SA

Himanthoglossum hircinum

Photographie par Liliane Roubaudi licence CC-BY-SA

Himanthoglossum robertianum

Photographie par Pauline Lefort licence CC-BY-SA

Anacamptis pyramidalis

Photographie par Anne-Marie Sangouard licence CC-BY-SA

Anacamptis papilionacea

Les espèces exotiques envahissantes

Herbe de la Pampa Cortaderia selloana (Schult. & Schult.f.) Asch. & Graebn.

Fiche eFlore

Fiche IBMA

Fiche FCBN

Appelée aussi le roseau à plumes, cette grande herbacée vivace fait partie de la famille des Poacées, et est originaire d'Amérique du Sud. Elle est souvent cultivée comme plante ornementale.

Hauteur: jusqu’à 3m

Feuilles: longues et élancées, jusqu’à 2m de long sur 1cm de large. Bords tranchants. Couleur gris-vert.

Fleurs: regroupées en forme de plumes de 30 à 40 cm de long. Tiges de 2 à 3m de haut.

Milieu : Elle aime les zones pleinement ensoleillées et en présence d’eau. Elle peut supporter des conditions sévères de sécheresse en raison de son appareil racinaire profond. Une fois installée, elle supporte une très large gamme de conditions de sol et d’humidité et tolère les conditions salines . Elle se propage donc en bordure de nombreux types d’habitats : zones humides, milieux sableux (dunes, arrière plage, îlots), pelouses,falaises, formations forestières ou arbustives mais aussi dans des habitats perturbés (digues, talus, chemins, friches, remblais, bords de voies ferrées)

Séneçon du Cap Senecio inaequidens DC.

Fiche eFlore

Fiche IBMA

Plante invasive originaire d’Afrique du Sud, de la famille des Asteracées

Hauteur : Touffes arrondies mesurant jusqu’à 1.5m

Tige : glabre et ligneuse à la base, elle est ramifiée dans le tiers supérieur.

Feuilles: Ce séneçon se reconnaît facilement à ses feuilles très fines, entières, allongées et dentées, aux bords souvent enroulés sur eux-mêmes

Inflorescences : capitules terminaux jaunes de 15-25mm. L'involucre est composé de 1 à 2 rangs de bractées qui se terminent par une pointe noire.

Milieux : Bords de cours d'eau. Le séneçon du Cap s'adapte à de larges conditions écologiques. On le trouve essentiellement dans les milieux ouverts perturbés.

Ambroisie à épis lisses Ambrosia psilostachya DC.

Fiche eFlore

Fiche descriptive Tela Botanica

Fiche IBMA

Plante invasive perenne originaire d’Amérique du Nord, de la famille des Asteracées.

Hauteur : Plante vivace de 10-60 cm à rhizome grêle d’où naissent des drageons

Tiges : simples ou à rameaux courts, souvent nues au-dessous du collet

Feuilles: médianes 1 à 2 fois découpées, à bande médiane > 2 mm entre les 2 premières divisions. Morphologie des feuilles généralement uniforme au sein d’une même colonie.

Inflorescences : mâle (au sommet) dépassant rarement 10 cm

Milieux : Côtes sableuses, friches, bord de routes, berges, bords de champs, prairies, vignes et vergers

Voir le rapport de l'Anses sur l'analyse de risque relative à cette espèce envahissante et allergisante.

Photographie par Dominique Roux licence CC-BY-SA

Cortaderia selloana

Photographie par Jean-Michel Faton licence CC-BY-SA

Cortaderia selloana

Photographie par  Jean-Paul Hubert Bourseau  licence CC-BY-SA

Senecio inaequidens

Photographie par  Jean-Paul Hubert Bourseau  licence CC-BY-SA

Ambrosia psilostachya

Etape 2 > Partez sur le terrain

Quand partir sur le terrain ?

Consultez le calendrier de floraison des 11 espèces recherchées dans la mission : calendrier de floraison

Le sorties prévues par le Syndicat Mixte de Camargue Gardoise en 2019 :

> 20 avril sur la commune de St Gilles à 14h

> 29 mai sur la commune de St Laurent d'Aigouze à 9h30

> 26 Juin sur la commune de Beauvoisin 9h

Ces sorties seront gratuites mais limitées à 20 personnes. Inscription au 04.66.73.52.05 ou par mail à toualit@camarguegardoise.com

Emportez votre fiche de terrain (PDF, 938 ko) et si nécessaire une flore et une loupe pour vous aider à identifier la plante. Prospectez un ou plusieurs site(s) choisi(s), seul, avec des telabotanistes ou avec le soutien de structures botaniques. Vous pouvez vous servir de la cartographie de l'espèce (issue des observations des telabotanistes) pour confirmer la présence de l'espèce par rapport aux données historiques. Il existe d'autres cartes de répartition disponibles dans les CBN de votre région par exemple.

Pensez à prendre des photos de la plante : port et organes de la plante (selon son stade phénologique : boutons, fleurs, fruits et feuilles). Vous pouvez vous servir du Tutoriel photo.

Etape 3 > Saisissez vos données !

Saisissez vos informations recueillies sur le terrain, dans l'outil de saisie spécifique à cette mission

Cartographie des données issues de la Mission

Cartographie dynamique des espèces suivies dans cette Mission Flore

Partenaires

Cette mission Flore a été créée par Tela Botanica en partenariat avec le Syndicat Mixte de protection et de Gestion de la Camargue Gardoise dans le cadre des Atlas de la Biodiversité Communale.


Photographie du header par S.Baudouin (SMCG)

Photographie du footer par Nathalie (Flickr) CC By-SA