eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Description

Description de Coste

3013 Plantago major L. Grand plantain
- . Plante vivace de 10-50 cm, glabrescente ou pubescente, à souche courte 
- hampes dressées ou ascendantes, non striées, égalant à peine ou dépassant les feuilles 
- celles-ci en rosette, épaisses, largement ovales, à pétiole assez long, un peu ailé et bien plus large que les hampes, à 5-9 fortes nervures 
- épi allongé, cylindrique, un peu lâche à la base 
- bractées ovales-obtuses, un peu scarieuses, vertes sur le dos, égalant la moitié des sépales arrondis 
- corolle grisâtre, glabre, à lobes obtus 
- anthères brunes, filets brièvement saillants 
- capsule à 8-16 graines petites anguleuses. Varie à plante plus petite, feuilles à 3-5 nervures, épi court, avec hampes arquées-ascendantes (P. intermedia Gilib.) ou dressées (P. minima DC.).
Écologie Chemins, lieux incultes, dans toute la France et la Corse.
Répartition Europe, Asie, Afrique, et dans presque toutes les régions tempérées du globe.
Floraison Mai-novembre.

Voir +/Compléter

Ecologie

caractéristiques climatiques
caractéristiques du sol
Voir les références

Phytosociologie

alliance - 12/1.1.3.0.5
Lolio perennis - Plantaginion majoris subsp. majoris Sissingh 1969 - prairies mésohydriques, surpâturées ou surpiétinées, planitiaires à montagnardes
Voir +/Compléter

Nomenclature

Taxons supérieurs

Nom retenu

Plantago major L. [1753, Sp. Pl., 1 : 112]

Synonymes

Plantago major subsp. pachystachys (Ces.) Arcang. [1882, Comp. Fl. Ital., 501]
Plantago major subsp. rigidifolia (Ces.) Arcang. [1882, Comp. Fl. Ital., 501]
Plantago pauciflora Pauquy [1831, Stat. Bot. Fl. Départ. Somme, 320] , non Poir. [-]
et 1 autre synonyme

Taxons inférieurs


Voir +/Compléter

Bibliographie



"Dictionnaire des Plantes Médicinales et Vénéneuses de France" (1947), Paul-Victor Fournier, édition Omnibus 2010.

Compléter cette bibliographie
Voir +/Compléter

Répartition

Observations

Plantago major subsp. pachystachys (Ces.) Arcang. - carte des observations

Répartition départementale

Plantago major subsp. pachystachys (Ces.) Arcang. - carte de répartition
Voir +/Compléter

Statuts de protection


Rajoutez des informations sur la protection de ce taxon (autres pays, arrêtés départementaux ou communaux...)

Ethnobotanique

Noms communs

- Grand Plantain (fra)
- Plantain à grandes feuilles (fra)
- Plantain à bouquet (fra)
et 14 autres noms

Usages


Listez dans les sections correspondantes le ou les usages possibles de ce taxon

Précautions d'utilisationTela Botanica ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.

Alimentaire

Les graines sont très appréciées des oiseaux de compagnie. elles peuvent également servir de complément alimentaire pour les humains. Les jeunes épis de fleurs, quand ils sont encore verts et tendres, peuvent être ajoutés crus aux salades : ils ont un goût qui rappelle la noisette. Quand elles sont jeunes et tendres, les feuilles crues sont excellentes en salade avec leur petit goût de champignon de Paris. Les feuilles âgées, plus coriaces, sont consommées cuites comme légume en soupe ou à la façon des épinards. L'entomologiste Vincent Albouy auteur d'ouvrages et d'articles pratiques sur le jardinage écologique signale dans « Plaidoyer pour les mauvaises herbes » chez Edisud que son feuillage peut nourrir près d'une trentaine d'espèces de chenilles, dont celles du damier athalie, du bombyx porte-brosses et du sphinx du pissenlit.

Médicinal

Considéré jusqu'au début du XXème siècle, comme une plante médicinale majeure, le plantain est aujourd'hui passée de mode. Pourtant, ses vertus sont nombreuses: cette modeste plante guérit de nombreuses affections, ainsi, il calme les inflammations des voies respiratoires, efficace pour calmer la toux ou stopper une grippe, il est aussi légèrement laxatif et permet de lutter contre la constipation. Les plantains comptent parmi les très rares représentants des astringents-émollients. Ils sont astringents, émollients, dépuratifs, antiseptique et hémostatique. Les feuilles fraîches frottées sur la peau apaisent les piqûres d'orties ou de moustiques. elles peuvent servir de cataplasme sur des ampoules aux pieds.

Autre

Les propriétés du grand plantain sont reconnues depuis l'Antiquité. Selon Pline l'Ancien, il guérirait 24 maladies.
Composition:
Les plantains renferment des protéines complètes, de la vitamine C et des minéraux en quantités importantes. Ils contiennent aussi du mucilage et des tanins.

Culture et arts


Décrivez l'importance de ce taxon dans les cultures populaires ou dans les arts
Voir +/Compléter

En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus