eFlore

L'encyclopédie botanique collaborative
Leucaena leucocephala (Lam.) de Wit par Ans Gorter, licence CC BY-SA

Description de Coste : Sorbus aria

1270 Sorbus aria Crantz. Allier
- . Arbuste ou arbre assez élevé, à bourgeons un peu tomenteux 
- feuilles très blanches-tomenteuses en dessous, vertes, glabres et ridées en dessus, ovales ou elliptiques, doublement dentées ou légèrement lobées, à dents et lobes décroissant du sommet à la base, à 8-12 paires de nervures saillantes convexes en dehors 
- pétiole égalant le 5e du limbe 
- fleurs blanches, en corymbes amples 
- pétales étalés 
- 2 styles, libres, velus à la base 
- fruit subglobuleux, farineux-pulpeux, d'un rouge orangé, à saveur un peu acide.
Écologie Bois et rochers des montagnes, clans une grande partie de la France ; nul clans l'Ouest et la région méditerranéenne ; Corse.
Répartition Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
Floraison mai Fructification septembre
Projet de numérisation de la flore de L'Abbé Coste par le réseau Tela botanica - 2011 Voir toutes les metadonnées

Description Baseflor :

Type Biologique : Mésophanérophytes (16m) (caducifoliées)
Formation végétale : magnophanérophytaie
Chorologie :  européen méridional
Inflorescence : corymbe
Fruit :drupe
Couleur de la fleur : blanc
Floraison : en mai
sexualité : hermaphrodite
Pollinisation : entomogame
Dissémination : endozoochore
Julve, Ph., 2019 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 21 juin 2019. http://perso.wanadoo.fr/philippe.julve/catminat.htm Voir toutes les metadonnées

Description collaborative :

Participez à la rédaction collaborative de cette description, un double clic dans le cadre suffit pour compléter ou corriger la page


Générale

Description de Maurice Reille
(issue de l'ouvrage "IMAGES
DE QUELQUES ARBRES ET ARBUSTES
COMMUNS EN LOZÈRE et ailleurs,
Connaissance et reconnaissances")

L'alisier blanc
Allouchier, allier, drouiller
Sorbus aria (L.) Crantz
Famille des Rosacées

Cet arbre au tronc droit peut atteindre 15 m. Il est commun partout en Lozère
surtout sur les terrains calcaires des versants des causses où il se mêle, même
dans les endroits les plus secs, au chêne pubescent.
Il se reconnaît facilement à ses feuilles entières, à limbe à double denture, vertes
au-dessus, blanchâtres et cotonneuses au-dessous (1, 2, 3). Au moment de
l'apparition des feuilles, début mai, l'allure des bourgeons, gros et blanchâtres
est caractéristique (4).
La floraison a lieu fin mai. Les fleurs hermaphrodites, blanches sont groupées
en corymbes à l'extrémité de rameaux courts (5). Les fleurs dont les étamines
sont à anthères blanches ont un pistil à deux styles libres (6).
Les fruits, mûrs à l'automne, à paroi velue (7), de saveur fade et de consistance
farineuse sont à deux pépins. Ils persistent sur l'arbre, après la chute des
feuilles (8).
L'écorce est grise, lisse ou fissurée longitudinalement (9).
Le bois très lourd, ne flotte pas à l'état vert (densité 1,1). C'est un bois dur,
homogène autrefois le plus estimé pour les vis de pressoir et les pièces des
moulins soumises aux frottements.

Identification



Fiche wikipedia : Description de wikipedia


En poursuivant votre navigation sur tela-botanica.org, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l'utilisation de ceux-ci à des fins statistiques.
En savoir plus