Alternance jour / nuit, influence et effets sur les plantes

C’est une propriété fondamentale. Tout processus biologique ou physiologique passe par des temps d’activité élevée alternant avec des temps de faible activité, très ralentie ou nulle. La plupart de ces variations alternées se manifestent régulièrement, si bien qu’il est légitime d’employer à leur sujet les expressions de rythmes biologiques ou de phénomènes biopériodiques.

Tous les êtres vivants – végétaux, animaux, êtres humains – sont soumis à des rythmes biologiques :

– le rythme est dit circadien quand sa période est d’à peu près 24 heures (du latin circa : environ, et dies : jour),
– le rythme est circannuel quand sa période est annuelle.

La plupart des vivants, y compris des êtres unicellulaires (Acetabularia Euglena) ont une horloge moléculaire circadienne interne qui régule la physiologie et le comportement. L’alternance est une règle universelle : l’évolution l’a prise en compte puisque dictée par la rotation de la Terre sur elle-même et autour du Soleil…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *