Réforme du code de circulation en forêts belges

Réforme du Code forestier à nouveau sur la table
mercredi 17 novembre 2004

La Réforme du Code forestier (qui date de 1854) fait l’objet depuis 10 ans de tentatives de réforme. Le nouveau ministre wallon de l’agriculture mise désormais sur la concertation avec les différents acteurs.

Le Code forestier aura pour objectif de développer économiquement et de protéger la forêt dans une perspective de développement durable. En matière de biodiversité, des moyens seront dégagés pour compléter les connaissances scientifiques des espèces et des populations (faune et flore) afin d’adopter des mesures pour la préservation des plus vulnérables. On favorisera la plantation de certaines espèces et essences d’arbres mieux adaptées à notre climat. Les subventions pour les travaux forestiers seront maintenues et la filière bois sera développée (pour rappel, elle génère près de 10 000 emplois directs et indirects pour un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros).

Parce que l’impact du tourisme sur la forêt est considérable, des brochures vont être éditées au début 2005 pour dire au public où il peut se rendre et ce qu’il peut faire ou non dans la forêt. Le balisage devra être accéléré (ce qui est balisé représente seulement 14 % du total).

Enfin, il faudra réguler la population des cervidés et des sangliers. L’arrêté fixant les dates d’ouverture, de clôture et de suspension de la chasse sera révisé à la marge. Les agents des eaux et forêts, les environnementalistes et les chasseurs seront consultés.

Le ministre n’a pas fixé de délai avant d’aboutir à une réforme.

Source : Cabinet du Ministre wallon de l’agriculture

Plus d’informations : Cabinet du Ministre wallon de l’agriculture
Chaussée de Louvain, 2
5000 Namur
Tél: 081/71.03.10
Fax: 081/71.03.80

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *