Lancement de l’Observatoire Naturaliste des Ecosystèmes Méditerranéens

Le projet d’Observatoire Naturaliste des Ecosystèmes Méditerranéens a désormais sa propre liste de discussion, et j’espère sincèrement que cet espace de dialogue accompagnera ce réseau naissant tout au long de son parcours, qui s’annonce tortueux et semé d’embûches !

La fin du mois de décembre 2004 verra la naissance de la structure
porteuse du réseau, sous forme associative (encore !). L’observatoire est avant tout destiné à défendre et à étudier une identité méditerranéenne française, à travers les spécificités de sa flore et de sa faune, de ses écosystèmes et naturellement à travers les diverses facettes des hommes qui ont façonné cet espace.

De la frontière espagnole à la frontière italienne, en passant par le Lot, la Drôme ou la Corse, ce sont 20 départements français qui
baignent sous un climat et des influences méditerranéennes. Or, il
n’existait jusqu’à présent aucun organisme (association ou institution) travaillant sur une problématique méditerranéenne transversale ou couvrant approximativement le territoire méditerranéen français ! En effet, la plupart des structures méditerranéennes sont avant tout thématiques (oiseaux, zones humides, éducation populaire, etc.), ancrés sur de petits territoires (commune, département, région) et souvent peu habituées au travail coopératif avec leurs voisins… Résultat, l’aire
méditerranéenne n’est que rarement prise en compte comme une entité
géographique, écologique ou culturelle entière et spécifique !

Le réseau, portant le matricule d’ONEM (l’Observatoire Naturaliste des Ecosystèmes Méditerranéens), s’attachera donc à réunir des
connaissances transversales sur la faune, la flore, les écosystèmes et les pratiques sociétales méditerranéennes, pour les rendre accessibles aux professionnels de l’environnement, aux institutions et naturellement au grand public.

Et pour mener à bien cet ambitieux projet, deux outils seront mis en
place dès l’année 2005, à savoir une plate-forme internet (pour offrir un espace de travail et des outils utilisables par tous) et une revue grand-public sur la nature méditerranéenne (qui permettra de restituer les travaux, de lancer des enquêtes, etc.). Après quoi, si tout va bien, l’ONEM pourra commencer à réaliser des formations, lancer des programmes de recherche, produire des outils et, nous l’espérons travailler avec les institutions des cinq régions administratives concernées (PACA, LR, Corse, Rhône-Alpes & Midi-Pyrénées). De quoi nous occuper pendant quelques décennies s’il le faut…

Vous êtes intéressés par la démarche et par le projet, ou vous avez des questions, trois solutions s’offrent à vous :

-1. vous visitez le site internet provisoire de l’ONEM :
http://onem.furax37.org/
-2. vous utilisez la liste de discussion :
http://fr.groups.yahoo.com/group/onem/
-3. vous me contactez par mail ou par téléphone aux Ecologistes de l’Euzière.

A très bientôt donc.

Christophe Bernier
Les Ecologistes de l’Euzière
04 67 59 54 62
http://www.euziere.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *