La forêt boréale est surexploitée !

Yves Chartrand -Journal de Montréal – 15/12/2004

On se dirige vers un gouffre, conclut la commission Coulombe
Les forêts du Québec sont surexploitées depuis longtemps. Et si un virage n’est pas amorcé maintenant, «on se dirige vers un gouffre», prévient la commission Coulombe qui a rendu public hier son rapport sur la gestion des forêts publiques.

Ce que les Québécois craignaient depuis le film L’Erreur boréale de Richard Desjardins et Serge Monderie et dans les chroniques de Desjardins lors de notre reportage cet automne sur la forêt boréale, la commission Coulombe le reconnaît dans un volumineux rapport de plus de 300 pages.

«Il y a, globalement, surexploitation ligneuse des forêts du Québec», conclut la commission.

«Nos analyses montrent qu’on surexploite les forêts parce qu’on coupe mal, particulièrement aux mauvais endroits», précise le commissaire Éric Beauce, qui a supervisé les travaux sur le calcul de la possibilité forestière. «Dans la forêt résineuse boréale, on assiste dans plusieurs régions à une forme d’écrémage, peuplement par peuplement.»

Dans les forêts feuillues, c’est pire encore, souligne le commissaire André Bouchard, qui note que l’écrémage qui y a été pratiqué depuis 20 ans «va à l’encontre de tous les principes de développement durable».

1 commentaire

  1. Pendant longtemps je m’ opposais à la coupe forestière tel que fait par beaucoup de forestier… mais j’ ai visité une belle forêt aménagée.. que c’ est beau pendant 30-35 ans on a préparé cette forêt à être encore plus belle et là en 2004 on coupe tout.. pourquoi avoir tant mis d’ effort pour arriver à une finalité si abrutisante.. pour l’ argent.. et maintenant on laisse le
    terrain vide sans rien.. pas de plantation,on laisse la nature faire son reboisement.. pourquoi tant d’ effort pour tout détruire.. pourquoi ne fait-on pas une coupe sélective.. cette forêt aurait pu vivre encore indéfiniment et graduellement se rénouveler avec une coupe partagé.. on coupe au sol…alors , coupez vos terres comme vous voulez, pendant qu’ elle ne sont pas belles, je n’ aurai pas la tristesse de voir un patrimoine détrui pour la $$$$…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *