Arbres et arbustes du Ventoux

Par Bernard GIRERD

Le Ventoux est une montagne mythique. Il a attiré, fasciné et inspiré tout un monde, depuis les admirateurs les plus modestes jusqu’aux personnages les plus célèbres. Cet attrait est essentiellement dû à sa position géographique exceptionnelle ; nul ne peut l’apercevoir, en parcourant ta vallée du Rhône et la Provence, sans être saisi d’une envie irrésistible de le gravir. Indéniablement, la végétation qui le recouvre sur ses deux versants constitue son aspect le plus attrayant. Le passage progressif d’une végétation méditerranéenne à une végétation montagnarde est spectaculaire, de même que les plantes alpines intercalées dans les pierrailles des crêtes supérieures sont surprenantes et inattendues.

Dans le but de s’initier facilement à la connaissance de la végétation du Ventoux, ce petit manuel décrit de façon la plus simple possible tous les arbres et arbustes de plus de 1 m de haut, naturels ou essences forestières introduites, que l’on peut rencontrer dans le massif (près de 150 espèces)

L’auteur du texte, Bernard GIRERD, est un botaniste amateur ayant acquis ses connaissances par lui-même, en observant attentivement la végétation naturelle de sa région natale. Il a parallèlement exercé, au Thor, une carrière professionnelle, également liée au monde végétal, au sein d’une entreprise familiale consacrée à la production et à la commercialisation de graines de semences. Il a orienté, de longue date, ses recherches vers un recensement méthodique de toute la flore du département de Vaucluse et plus particulièrement du Ventoux. Ce travail de longue haleine lui a permis de publier en 1978 un premier inventaire floristique départemental (thèse de doctorat d’université à Marseille), puis en 1990, un nouvel inventaire plus complet et illustré, en attendant une troisième version déjà programmée. Bernard GIRERD est conseiller scientifique auprès de la Société Botanique du Vaucluse.

L’auteur des photographies, Olivier MADON, est professeur au lycée Aubanel à Avignon, agrégé de sciences de la vie et de la Terre, normalien, diplômé d’études approfondies en écologie méditerranéenne. Passionné d’ethnobotanique, il parcourt la Provence depuis une dizaine d’années pour enregistrer le savoir des anciens sur la nature. Il constitue une base de données afin de fixer ce savoir traditionnel très riche mais méconnu : savoir des usages, savoir de la langue provençale (« patois »), avant sa disparition définitive, il a publié en 1999 chez le même éditeur « La Flore du Ventoux, des plantes et des hommes ».

127 pages abondamment illustrées. Format 14 x 23 cm. Prix 20 Euros.

Commande de l’ouvrage auprès de l’éditeur :
Editions A. Barthélémy
BP 50
84132 Le Pontet Cedex

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *