Dionées : les secrets d’un piège à grande vitesse

Par Damien Larroque, Futura-Sciences, le 08/02/2005 à 14h37

Jusqu’à maintenant, les scientifiques n’avaient aucune explication à l’étonnante rapidité avec laquelle se referment sur leur proie les mâchoires des dionées, ces plantes carnivores appelées aussi attrape-mouche.

Lakshminarayanan Mahadevan de l’Université d’Harvard et ses collègues ont découvert que le mécanisme responsable de ce mouvement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *