ZÈRB É PYÉDBWA, la lettre d’info de l’index des plantes de la Réunion

L’Index des plantes de la Réunion, bouge, bouge… au rythme des palpitations botaniques de l’île et d’ailleurs…

Entre deux versions de l’Index, il se passe plein de choses… Alors sans attendre, en quelques clics, ZÈRB É PYÉDBWA donne des coups de projecteur sur l’actualité floristique de l’île au rythme de l’évolution de l’Index de la Flore Vasculaire
de la Réunion…

ZÈRB É PYÉDBWA, la lettre d’infos de l’Index, est éditée par le Conservatoire Botanique National de Mascarin. Elle n’existe que sous format numérique. Il est distribué aux partenaires de l’Index et consultable sur le forum « Flore Réunion » de Tela Botanica… et téléchargeable directement à partir de cet article.

Le rythme de livraison est fonction de l’actualité floristique que nous recueillons à l’occasion de la mise à jour permanente de l’Index… Une actualité inscrite dans le cadre scientifique de l’Index. Et dans le prochain numéro, je l’espère le reflet de vos découvertes et contributions majeures ?

L’Index, pour un savoir botanique partagé à la Réunion…

Au sommaire de ce premier numéro

Parietaria debilis G. Forst. (Urticaceae), petite herbacée des régions tempérées chaudes et des montagnes
Fumaria capreolata L. (Pavaveraceae), joli fumeterre originaire des régions méditerranéennes et atlantiques chaudes de l’Europe.
Aloe purpurea Lam. (Asphodelaceae), une endémique de Maurice à la Réunion ?
Cymbalaria muralis P. Gaertn., B. Mey. et Scherb. (Plantaginaceae), une spécialiste des murs qui s’acclimate à la Réunion…
Heterochaenia rivalsii Badré et Cadet est une plante de la famille des campanulacées. Elle a été décrite récemment en 1972 par notre grand botaniste « péi », Thérésien CADET. Elle colonise les parois rocheuses de haute altitude à partir de 1800-1900 mètres.

Vincent BOULLET, Coordinateur de l’Index

CONSERVATOIRE BOTANIQUE DE MASCARIN
2, rue du Père Georges,
Les Colimaçons
97436 Saint-Leu
Téléphone : 0262 24 92 27
Télécopie : 0262 24 85 63
Courriel : sfrancoise@cbnm.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *