Profession de foi, botaniste…

Dominique Louis Pélegrin présente dans la revue Télérama n°2899 du 6 au 12 août 2005 un article en double page sur la passion de botaniste d’Aline RAYNAL-ROQUES, auteur du remarquable ouvrage « La botanique redécouverte » paru chez Belin-Editions INRA en 1994. Elle nous fait partager dans cet article la passion des plantes, mais aussi l’importance que la botanique est amenée à jouer dans notre société et du paradoxe de son déclin dans l’enseignement.

« S’intéresser aux plantes, est-ce pour autant dépassé ? La vogue des produits naturels, le goût de la randonnée et surtout l’intérêt pour l’écologie, les inquiétudes sur l’avenir du vivant, disent le contraire. Or, puis dix ans, avec la convention de Rio, on ne parle que de biodiversité, et l’on ne cesse de répertorier les espèces. Alors, que l’enseignement de la botanique reste aussi marginal est vraiment paradoxal ! »

« La botanique est aujourd’hui entre les mains des amateurs. Ils se connaissent, animent des sorties, étudient dans le cadre de sociétés savantes comme la Société botanique de France, ou d’associations de protection de la nature. »

confirme Véronique PLAIGE, ingénieur agronome chargée de mission scientifique sur la flore au Parc national de la Vanoise.

Deux sites internet sont cités comme exemples d’initiatives au service de la botanique et

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *