Vidéoconférence sur l’utilisation des végétaux pour estimer la qualité de l’air – 12 octobre – Briançon (05)

Département climatique réputé pour la qualité de son air, les Hautes Alpes sont-elles à l’abri de toute pollution atmosphérique ? Depuis plus de 10 ans, ARNICA MONTANA utilise des végétaux pour estimer et surveiller la qualité de l’air du département et particulièrement du Briançonnais.
Nous verrons comment les tabacs peuvent révéler la pollution par l’ozone, comment les lichens ont été utilisés pour détecter l’étendu de la pollution routière et pour établir les cartes de la qualité de l’air de Briançon, de Gap, d’Embrun. La pollution par l’ozone a t-elle des effets sur la végétation naturelle ? Si oui menace t-elle la biodiversité végétale ? les études entreprises depuis 3 ans par ARNICA MONTANA (avec la collaboration du Laboratoire de la Pollution Atmosphérique de l’I.N.R.A. de Champenoux) commencent à donner leurs premiers résultats.

Dans le cadre de la fête de la science, Claude Rémy, Président d’ARNICA MONTANA, membre de l’Association Française de Lichénologie.fera une vidéoconférence sur l’utilisation des végétaux pour estimer la qualité de l’air des Hautes Alpes.

Date et Lieu :
Mercredi 12 octobre à la M.J.C. de Briançon (35, rue Pasteur. 05100)

Inscription :
Entrée libre

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *