Sauvons le Jardin Botanique de TOULOUSE

Depuis longtemps, la Ville de Toulouse met à disposition de l’Université Paul Sabatier une parcelle de 5500 m2 dans le Jardin des Plantes, dont le Jardin Botanique Henri Gaussen est emphytéote.

En 2000, l’Université a été conviée à participer au choix de l’architecte du projet de restructuration du Muséum et a soutenu le projet de Jean-Paul Viguier qui préservait le Jardin Botanique et le mettait en valeur de manière originale grâce à un enroulement s’enfonçant progressivement dans le sol.
Ce projet impliquait que des fouilles archéologiques soient réalisées sur le site.

Cependant le projet a évolué en la défaveur de l’Université: il s’est peu à peu écarté du projet initial et la « spirale ethnobotanique » du jardin Botanique s’est trouvée dénaturée par rapport au programme validé par le Conseil Municipal et l’Université, en raison de difficultés rencontrées avec la DRAC et liées aux fouilles archéologiques de la zone.
Dans un souci de conciliation avec les autorités culturelles régionales et la Mairie de Toulouse, L’université a finalement accepté la proposition la plus proche du projet initial, c’est-à-dire la variante 2.
Dans cette optique, l’arrêté préfectoral du 18 mai 2005 précisait les conditions selon lesquelles devaient être réalisée les fouilles dont le coût représente moins de 1% du budget du projet Muséum.
La mairie n’acceptant toujours pas le coût des travaux a contraint l’architecte à modifier à nouveau le projet.
Ce nouveau projet qui a un avis défavorable de M. Jean-Paul VIGUIER, architecte , du Pr. Georges LARROUY président du Conseil Scientifique, du Pr. Jean-François SAUTEREAU, Président de l’Université Paul Sabatier et du Pr. Dominique MAZAU, Directeur du Jardin Botanique dénature le dessin initialement proposé et approuvé lors du concours architectural.

Le nouveau projet élaboré sans aucune concertation avec le Directeur du Jardin Botanique met en péril l’implantation de la collection et rend aléatoire la survie des arbres. Or ce jardin est classé et on est sûr aujourd’hui qu’il ne renaîtra pas sous une forme satisfaisante puisque le cahier des charges n’est pas respecté.

Le projet proposé remet en cause l’existence même du Jardin qui perdrait alors son agrément de Jardin Botanique de France.

La ville de Toulouse, la Région et le public perdraient alors un outil scientifique, pédagogique et culturel qui sera remplacé par un simple espace vert.

Pour nous soutenir vous pouvez :

– Soit faire signer la pétition autour de vous et la renvoyer au jardin :
Jardin Botanique Henri Gaussen, Université Paul Sabatier, 39 allées Jules Guesde 31062 Toulouse cedex4

– Soit envoyer la lettre jointe au Maire de Toulouse:
Monsieur Jean-Luc MOUDENC
Maire de Toulouse
Hôtel de Ville
Place du Capitole
Boîte Postale 999
31040 Toulouse cedex 6

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *