« La Garance voyageuse » n° 72 vient de paraître

Ces herbes que l’on dit mauvaises !

Dans son numéro 72 qui vient de paraître, La Garance voyageuse consacre plusieurs articles aux « mauvaises herbes ». Ces plantes sauvages, qui accompagnent l’homme dans ses activités agricoles ou potagères, offrent des ressources insoupçonnées. L’occasion de découvrir la folle-avoine, la sétaire ou encore l’épinard sauvage.
Cette revue associative consacrée au monde des plantes lance aussi avec ce numéro sa nouvelle maquette qui laisse une place de choix à l’illustration.
On apprécie aussi la diversité des approches proposées, scientifiques, poétiques, gastronomiques… toujours dans un esprit de vulgarisation.

——
Au sommaire de La Garance voyageuse n°72 :

– Les dix ans de Planta europa… une organisation internationale dont le but est la préservation des plantes sauvages en Europe.
– L’affaire de la forêt de l’Orgère… ou comment une forêt de pins aroles et de mélèzes pluri-centenaires située dans le Parc national de la Vanoise a bien failli être coupée. La mobilisation associative a finalement permis sa protection.

– Les plantes parasites : le gui est un exemple bien connu du parasitisme chez les végétaux. Mais cette adpatation peut prendre des formes étonnamment variées.
– Faut-il remettre les mauvaises herbes au goût du jour ? Les jardins sont, malgré toute l’attention qu’on leur porte, le berceau d’innombrables végétaux honnis… Ces plantes participent à la biodiversité et révèlent parfois des usages insoupçonnés.
– En France, les tulipes sauvages : une quinzaine d’espèces de tulipes sauvages poussent en France et sont souvent liées aux activités humaines. La modification des pratiques agricoles et l’urbanisation ont fait régrésser dangereusement plusieurs d’entre elles.

– Le secret de la feuille de châtaignier : un conte pour décourvir pourquoi les feuilles de châtaignier ont un bord découpé en dents de scie.
– Détermination : comment différencier les bruyères arbustives ?
– La toile botanique : J’suis d’la mauvaise herbe, braves gens !
– Chronique à boire : le vin de sauge
– Et des rubriques d’actualités, lectures, brèves.

Prix du numéro 72 : 7,5 €
Abonnement 1 an (4 n°) : 24 €
(Belgique et Suisse : 27 € ; autre pays : 30 €)
———–

La Garance voyageuse
F-48370 St Germain de Calberte
France
tel + 33 4 66 45 94 10
fax + 33 4 66 45 91 84
e-mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *