Une espèce redécouverte à la Réunion…

Redécouverte de Nesogenes orerensis

Dans le cadre de ses missions, le Conservatoire Botanique National de
Mascarin
met en œuvre depuis 2004 avec le soutien de la Région, de
l’État et de l’Europe, des plans d’urgence pour la sauvegarde
d’espèces considérées comme disparues ou non revues depuis longtemps.
Les huit plans programmés depuis 2004 ont déjà permis de retrouver
trois espèces : Chamaesyce goliana, Chamaesyce reconciliationis et
Indigofera diversifolia.

Le 7 octobre 2005, une mission de prospection ciblée dans le cirque
de Mafate a permis au Conservatoire Botanique National de Mascarin,
dans le cadre de ces plans d’urgence, de trouver 3 pieds de Nesogenes
orerensis, endémique de Mafate considérée comme éteinte depuis plus
d’un siècle, l’un des cas les plus improbables et les plus difficiles
de sauvetage.

Cette endémique n’avait en tout et pour tout été observée que deux
fois en 1851, par BOIVIN et quelques années plus tard par CORDEMOY.
Depuis, la plante, bien que recherchée à de nombreuses reprises,
n’avait jamais été retrouvée. L’application d’une méthode ciblée de
profilage écologique et biologique de l’espèce dans le cadre du plan
d’urgence a largement présidé à la redécouverte de cette endémique
emblématique d’Aurère et du cirque de Mafate.

Conservatoire Botanique National de Mascarin
2 rue du Père Georges
Les Colimaçons
F-97436 SAINT-LEU
île de la Réunion – France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *