Explosion végétale au Dévonien !

Futura Sciences, le 8 mars 2006

La Terre s’est formée voici quelque 4,7 milliards d’années. A l’échelle des temps géologiques, la vie est ensuite apparue très vite, à peine 1 milliard d’années plus tard. C’est dans l’élément liquide (océans, lacs, marécages) que les premiers êtres vivants, très simples, ont lentement évolué, tout d’abord sous forme d’entités unicellulaires qui ont rapidement été accompagnées par des organismes pluricellulaires simples.

Certains de ces organismes sont rapidement devenus photosynthétiques, c’est-à-dire qu’ils ont acquis la possibilité de capter et d’utiliser l’énergie lumineuse. C’est parmi ces organismes photosynthétiques aquatiques que la lignée des plantes est née. Le passage des végétaux à la vie terrestre ne s’est pas fait sans mal. Il leur a notamment fallu acquérir une couche protectrice externe (un épiderme et une cuticule), pour éviter dessèchement et coups de soleil, un système interne de conduction de la sève, un « squelette » leur permettant le port dressé, ainsi qu’une protection des cellules de dispersion (spores). Différencier tous ces perfectionnements a pris du temps, et les premières plantes terrestres ne sont apparues que voici quelque 460 millions d’années, pendant l’Ordovicien…

Lire la suite sur le site de Futura Sciences

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *