Appel à botanistes pour l’inventaire des messicoles du PNR du Verdon !

Malgré l’important déclin des populations de messicoles en France, certaines régions abritent encore une agriculture traditionnelle extensive, garante de leur existence. C’est le cas du Sud-Est de la France qui constitue ainsi un des meilleurs refuges national pour ces messicoles.

En partenariat avec le Parc Naturel Régional du Verdon, le Conservatoire Étude des Écosystèmes de Provence organise cette année le premier inventaire des messicoles du PNR du Verdon.

Cet inventaire s’inscrit dans un programme de conservation qui devrait aboutir rapidement à la mise en place des premières Mesures Agri-Environnementales.

C’est dans ce contexte que nous avons besoin de botanistes confirmés ou seulement amateurs, toute aide étant la bienvenue !

Deux week-end ont dores et déjà été fixés :
– Les 20 et 21 mai 2006 : Inventaire sur la commune de La Verdière (Var).
– Les 10 et 11 juin 2006 : Inventaire sur le Plateau de Valensole (Alpes de Haute Provence).

Vous pouvez vous inscrire à ces inventaires ou demander des renseignements complémentaires auprès de :
Dominique ROMBAUT
Chargée de mission CEEP Var
1, pl. de la Convention
83340 LE LUC EN PROVENCE
Tél/fax : 04 94 73 36 86

7 commentaires

    1. Je suis stagiaire chargé de la mise en place de ce programme en collaboration avec D. Rombaud, chargée de mission CEEP-Var. Je ne sais pas quel genre d’information supplémentaire vous auriez voulu avoir. Je peux tout de même vous préciser que le camping, pour la nuit du 10 au 11 juin, sera pris en charge dans la limite du budget disponible (fonction du nombre de participants). Un simple bivouac est prévu pour la nuit du 20 au 21 mai. Vous pouvez cependant ne venir qu’à une des journées proposées si vous le souhaitez. Un rendez-vous sera fixé environ une semaine avant l’inventaire et sera communiqué à tous les inscrits. Que ceux qui ne disposeraient d’aucun moyen de transport le signale, on pourra éventuellement venir les chercher à la gare. Une méthodologie d’inventaire appropriée aux espèces messicoles a été mise en place. Si les deux dates proposées ne vous conviennent pas, sachez que je serai sur le terrain de début mai à fin juillet, et accepterai volontier un coup de main pour cette période. N’hésitez pas à me contacter, moi ou Dominique Rombaud.
      En espérant vous avoir apporté les précisions que vous attendiez.
      A bientôt.

    2. bonjours avez vous encore de la places disponibles pour la sortie du 19 mai j habite a bruxelles je connait un peut les gorges du verdon et serai intereser par cette experience.merci d avence

    1. Les inventaires devraient se faire par binômes comprenant chacun un(e) botaniste confirmé(e) et un(e) pouvant ne pas l’être, ce afin d’optimiser la découverte et la détermination des espèces. Nous espérons donc que suffisamment de botanistes confirmé(e)s seront présents à ces inventaires pour multiplier les équipes. En espérant avoir répondu à votre question.

    1. A mon avis tout dépend du temps dont vous disposez pour réaliser ce recensement. L’idéal serait de quadriller le secteur de façon plus ou moins fine (quadrat géant à l’aide de piquets et/ou ficelles) et de localiser de façon précise chaque pied de l’espèce à recenser dans chaque maille (tout dépend là aussi de l’abondance de l’espèce à recenser). Sur une telle surface un GPS n’est pas utile car pas toujours suffisament précis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *