Lancement du réseau d’excellence européen EDIT (European Distributed Institute of Taxonomy)

Communiqué du MNHN

Du 28 au 29 juin 2006, le Muséum national d’Histoire naturelle
organise la réunion de lancement du réseau d’excellence européen EDIT
(European Distributed Institute of Taxonomy). Le Muséum, institution
leader du réseau, réunira les directeurs et les scientifiques des
établissements partenaires autour des enjeux de la recherche
taxonomique pour promouvoir le projet tant au niveau national
qu’international et lui donner toute la résonance que méritent ses
objectifs ambitieux. *

Gérer et conserver la biodiversité implique de bien savoir nommer et
classer les êtres vivants. C’est tout le sens de la taxonomie.
Apparue au 18ème siècle, tombée en désuétude dans les années 1960, la
taxonomie connaît aujourd’hui un regain spectaculaire. Mais les
connaissances taxonomiques existantes sont inégales selon les
familles du vivant, dispersées dans les collections et les
bibliothèques des grandes institutions, et sont peu accessibles aux
décideurs du secteur de l’environnement.

Le réseau EDIT, formé à l’initiative du CETAF (Consortium of European
Taxonomic Facilities), coordonné par le Muséum et dirigé par le
Professeur Simon Tillier, a reçu le soutien de la Commission
européenne avec un budget de 11,9 millions d’euros pour cinq ans. Il
rassemble 26 des plus importantes institutions taxonomiques
européennes, nord-américaines et russes dont le Natural History
Museum de Londres, le jardin botanique royal de Kew, le muséum
d’histoire naturelle de la Smithsonian Institution de Washington, le
Missouri Botanical Gardens et les instituts de zoologie et de
botanique de Saint Petersbourg. L’objectif du réseau est de
coordonner et d’intégrer leurs programmes de recherche et leurs
infrastructures pour répondre aux besoins de la taxonomie. Ces outils
sont primordiaux pour permettre aux taxonomistes européens de garder
leur leadership mondial et d’enrichir l’inventaire indispensable de
la biodiversité.

Les premiers projets en cours d’EDIT sont :
– la création d’une infrastructure virtuelle sur le web, pour
permettre à la fois aux chercheurs de travailler ensemble pour créer
de nouvelles connaissances, et aux utilisateurs de trouver plus
facilement l’information qu’ils recherchent ;
– la création d’un modèle d’organisation des inventaires d’espèces,
la définition de standards et la réalisation d’inventaires coordonnés
dans des aires protégées ;
– la création d’un cursus européen de taxonomistes formés aux
méthodes modernes de la systématique, pour renforcer des capacités
scientifiques reconnues mondialement comme insuffisantes pour faire
face aux besoins, pour former les experts dont tant l’Europe que les
pays en développement ont besoin pour conserver et gérer leur
biodiversité.

Contact presse
Julia Bigot
Communication scientifique
Muséum national d’Histoire naturelle
tèl: 01 40 79 54 44 fax : 01 40 79 39 64

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *