André Ménez, nouveau Président du Muséum National d’Histoire Naturelle

COMMUNIQUE : par décret du Président de la République du 17 juillet 2006
Monsieur André Ménez est nommé Président du Muséum.
Il succède ainsi à Monsieur Bernard Chevassus-au-Louis.

Docteur d’Etat ès Sciences Naturelles (Université de Paris VII), entré au CEA en 1968, comme ingénieur,
André Menez a occupé différentes fonctions au sein de la direction des Sciences du Vivant.
Chef du département d’Ingénierie et d’Etudes des Protéines depuis 1991, il devient Professeur
à l’Institut des Sciences et Techniques Nucléaires dès 1994. Membre du Conseil Scientifique du
CEA depuis 2002, il est actuellement, au sein de cette institution, responsable pour la Biologie du
programme national de biodéfense (NRBC) et membre du Comité de Pilotage de l’ANR. Il connaît
bien le Muséum pour y avoir occupé le poste de Délégué à la Recherche de 2003 à 2005. Au cours
de son mandat au Muséum, André Ménez continuera d’exercer quelques fonctions au CEA.

Ses activités de Recherche concernent essentiellement les Protéines et plus particulièrement les
protéines toxiques d’origine animale (serpents, scorpions, cônes et anémones de mer). Il a cherché
à comprendre comment ces protéines exercent leurs activités toxiques, comment elles évoluent
et comment l’homme peut s’en protéger. Il a aussi montré qu’il est possible de conférer à ces toxines,
par une ingénierie moléculaire appropriée, des fonctions nouvelles utiles pour l’homme dans
différents domaines. Il est l’auteur de près de 300 publications scientifiques internationales, de
nombreux brevets et d’un ouvrage de vulgarisation sur les toxines et les serpents. Conférencier de
talent, invité à plus de 100 congrès internationaux, André Ménez est devenu un expert de renommée
internationale dans le domaine des protéines toxiques d’origine animale. En Juillet 2006, il deviendra
Président de la Société Internationale de Toxinologie.

Sa passion communicative pour les recherches sur les protéines l’a conduit à diriger et à participer à
différents enseignements de biochimie moléculaire tant en France qu’à l’étranger. Il fut,
par exemple, co-responsable du DEA « Structure, Fonction et Ingénierie des Protéines » à l’Université
Paris XI. Il a été nommé Professeur Honoraire à « Shanghai Institute of Material Medica-Chinese
Academy of Sciences ». Il enseigne à l’école doctorale du Muséum et donne chaque année depuis
2001 une série de cours sur la Chimie des Protéines à l’Université de Singapour. Enfin, il participe
à un enseignement sur « les Animaux Venimeux et Vénéneux », organisé par le Muséum.

André Ménez est membre du comité d’édition de plusieurs grands journaux scientifiques internationaux
(FEBS J., ChemBioChem, Protein Engineering Design and Selection, Toxicon etc.) et de Biofutur.

Lauréat de plusieurs prix scientifiques dont celui de l’Académie des Sciences du Dr et Mme Labbé,
le Prix Alfred Kastler, le Prix CIS-Jean Debiesse « Biologie Chimique » ainsi que le Grand Prix
(« Redi Award ») de la Société Internationale de Toxinologie, il est Chevalier de l’ordre National
du Mérite et Chevalier de la Légion d’honneur.

André MENEZ
André MENEZ

Le Muséum National d’Histoire Naturelle est un grand établissement à caractère scientifique,
culturel et professionnel dont la direction est assurée par un directeur général nommé par le
Président de la République.
Le Président du Muséum anime et coordonne la réflexion conduisant à la définition de la politique
générale de l’établissement et de ses relations avec les organismes nationaux, étrangers ou internationaux
intervenant dans ses domaines d’activité.
Il fixe l’ordre du jour du conseil d’administration, en prépare les délibérations, sous réserve
des dispositions de l’article 12, et s’assure de la mise en oeuvre de celles-ci. Cette fonction est
exercée par une personnalité scientifique nommée par le Président de la République après avis
d’une commission formée par moitié d’enseignants chercheurs du Muséum élus, et de scientifiques
extérieurs nommés par les ministres.
Les cinq grandes missions du Muséum, dans les domaines des sciences naturelles et humaines,
sont la conservation et l’enrichissement des collections issues du patrimoine naturel et culturel,
la recherche fondamentale et appliquée, l’enseignement, l’expertise et la diffusion de la culture
scientifique à l’attention de tous les publics. L’Etablissement est placé sous la tutelle des ministres
chargés de l’enseignement supérieur, de l’environnement et de la recherche.Il compte 1762 personnes,
465 étudiants, et est réparti sur plusieurs sites à Paris et en régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *