Trognes en danger !

Pillage de trognes (arbres têtards, arbres d’émonde)

Depuis quelques années des entreprises prospectent à la recherche de trognes de chêne et de frêne (dans la région).
Les opérations sont conduites discrètement et promptement. Les trognes sont d’abord repérées sur le terrain puis le contact est pris avec le propriétaire à qui l’on propose une somme pour ses vieux arbres. L’accord conclu tout va très vite : une équipe vient débiter les trognes en laissant sur place les branches du houppier, puis les grumes sont stockées le long d’une voie d’accès en dur pour être chargées sur un camion équipé d’une grue. En une semaine l’affaire est rondement menée, comme ce fût le cas à Ternay fin octobre 2006.

Pourquoi ces prélèvements qui font penser à ceux opérés sur les essences nobles des forêts tropicales? Il semble qu’il y ait un marché en plein essor, notamment vers l’étranger, pour la loupe de luxe (tableaux de bord automobiles, mobilier de prestige, marqueterie, tournage ?).

Tout ceci ne serait pas aussi dramatique si le patrimoine des trognes était renouvelé et la descendance assurée, si les trognes abritant des espèces rares ou protégées étaient épargnées car dans ce cas il s’agit clairement d ‘opérations illégales, si ce pillage ne concernait pas un patrimoine qui avait jusque là échappé à l’arasement ou au remembrement.

Merci de transmettre toute information sur le sujet à la Maison Botanique:
contact@maisonbotanique.com , 0254809201
ou dans l’urgence à D. Mansion :
O676882874, domansion@club-internet.fr

Dominique Mansion
Président de la Maison Botanique/Centre européen des Trognes

Information transmise via Jeanette Mansion, et Marie Portas (MNHN)

7 commentaires

    1. Les trognes sont importantes pour le gite qu’elles offrent à de nombreux animaux (oiseaux, insectes…) dans des millieux parfois très dégradés. J’ai découvert une fois dans une trogne de saule trois nids en même temps : mésange charbonnière, chouette hulotte et pigeon bizet ! Certains insectes ne se rencontrent pratiquement que dans ces vieux arbres creux. Au-delà de cette utilité au titre de la biodiversité, les trognes marquent très fortement un paysage et sur de longues périodes et acquièrent à ce titre une véritable valeur patrimoniale. Dominique MANSION a écrit des choses remarquable à leur sujet…

    2. Merci pour la réponse.

      Par contre je ne vois pas en quoi elles sont intéressantes pour les « traficants » et ce qui fait qu’elles ont une valeur marchande.

      Merci

    3. Vous trouverez les réponses à votre questionnement dans le lien ci joint !
      Cordialement
      Eléa

    4. La réponse est dans l’article de Tela Botanica: «pour la loupe de luxe (tableaux de bord automobiles, mobilier de prestige, marqueterie, tournage ?).»
      La « loupe » est en effet un type de bois très noueux, dur et décoratif, qui se vend cher en placages précieux, donc en ébénisterie. Et aussi pour les manches de couteaux de luxe, tels les Laguiole, qui ne sont plus vraiment des couteaux de bergers, mais plutôt de frimeurs urbains…

  1. Bonjour,

    J’essaie de sauver un alignement de saules têtards en belgique.
    J’ai besoin d’urgence d’arguments juridiques ou à valeur de preuve.
    Je recherche des écrits(publiés) ou jurisprudence par rapport aux clôtures et saules têtards, sur le patrimoine et la valeur écologique d’un tel alignement et sur la nécessité de l’entretenir.

    Merci de votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *