« Le HOGGAR – Promenade botanique », livre de Abdallah & Rabèa SAHKI

Les auteurs :
Abdallah SAHKI, forestier de formation, vit en Ahaggar depuis plus d’une vingtaine d’années. Il a occupé les fonctions de responsable d’un centre de recherche spécialisé sur la flore et la faune des régions arides. Depuis 3 ans, il a ouvert le gîte Müller à 7 Kms au nord de la ville de Tamanrasset, dans un cadre grandiose de montagnes. Son agence de tourisme et de voyages intitulée « Timidoua » qui signifie amitié, organise des excursions à thèmes dans l’Ahaggar et les Tassilis. Pour de plus amples informations, consulter le site web : www.temidoua.com
Son épouse Rabèa SAHKI est diplômée en écologie végétale. Elle exerce depuis une vingtaine d’années dans d’un centre de recherche spécialisé sur la flore et la faune des régions arides sise à Tamanrasset (capitale de l’Ahaggar).

Description
pas de alt pour cette image, soz
Notre livre de la végétation de l’Ahaggar (Hoggar) décrit à travers 830 illustrations : 26 espèces arborées et 39 espèces arbustives qui caractérisent le paysage floristique de ces régions méridionales de l’Algérie ; car leur génie d’adaptation aux conditions extrêmes de xéricité mérite toute notre attention.
Nous avons également décrit 140 espèces herbacées (annuelles et vivaces) qui reverdissent et embaument des paysages sahariens entiers et qui constituent une source de pâturage non négligeable pour les nomades. Notre souci de valoriser les espèces exotiques les plus répandues, introduites en Ahaggar dans les périmètres agricoles et les jardins d’agrément, sont aussi décrites. Nous présentons 12 d’entre elles que nous considérons comme étant les plus représentatives.

La nomenclature de classification des plantes, en familles, genres et espèces, utilisée dans le présent guide est conforme à la flore du Sahara d’OZENDA, 1991, et de QUEZEL et SANTA, 1962/1963. Cependant une nouvelle classification des plantes est en cours ce qui nous a amenés à faire de nombreux changements dans les familles, les genres et les espèces. Les anciennes appellations ont été mentionnées entre parenthèses afin que le lecteur averti puisse se retrouver.

Les espèces ont été classées par ordre alphabétique des noms scientifiques, en première partie les espèces arborées, en seconde partie les espèces arbustives, en troisième partie les espèces herbacées (annuelles et vivaces) et enfin en quatrième partie les espèces exotiques.
Chaque espèce est décrite avec :
– le nom scientifique,
– la famille botanique,
– les noms vernaculaires : Tamâhaq (langue parlée des Touaregs de l’Ahaggar et du Tassili n’ajjer), Arabe et Français donnés dans la mesure du possible,
– l’écologie et l’habitat de l’espèce,
– les caractéristiques botaniques,
– les utilisations locales : médicinales, fourragères, alimentaires, artisanales et autres informations.
La description botanique de chaque espèce est illustrée de photographies descriptives qui comportent : la plante dans son milieu naturel et vue de près, les détails des feuilles, des fleurs et des fruits.
A la fin de l’ouvrage, le glossaire donne les explications des termes techniques employés.
Pour repérer une plante dans ce guide, vous pouvez procéder de plusieurs manières :
– Si vous possédez quelques notions de botanique, il vous suffit de chercher dans l’index des noms latins ou vernaculaires (page 308), la famille ou l’espèce précise à laquelle appartient la plante en question.
– Vous pouvez chercher directement la famille dans la liste page 16
Si vous n’êtes pas initié à la botanique, vous pouvez trouver, dans le glossaire, des photographies de feuilles, de fleurs, de fruits vous permettant d’identifier facilement les caractéristiques de la plante en comparaison avec les photographies en couleur et les textes attenants.

Où et comment commander le livre ?
N° ISBN : 2-903420-26-2
Le livre se trouve dans quelques librairies spécialisées en France. Il peut également être obtenu auprès de :
Atelier ESOPE – 760, route des Praz – 744000 Chamonix – France
Téléphone : 04.50.53.23.51 – E-mail : esope@esope.info.
Son prix est de 28 euros + port (ristourne de 30% pour les libraires).

Article transmit par Abdallah et Rabèa SAHKI

4 commentaires

    1. un livre très important sur l’Algérie et le grand désert , pour moi je veux vraiment le lire, je suis une algérienne et j’ai eu l’occasion et j’ai visité Tamanrasset le cœur du Sahara algérienne,
      y avait aussi dans ce voyage une dame, elle a le même mais difficile de le trouver, car l’écrivain est mort aussi( A ALLAH nous appartenons et à ALLAH nous retournons).
      ENFIN NOTRE PAYS EST RICHE MAIS DOMMAGE ……………………
      il faut chercher TASSILI HOGGAR ET TASSILI NAJER( la vraie nature de sahara).
      nb: La distance Alger-Tamanrasset est plus de 1900 km. Autrement dit, c’est encore plus loin que Londres (Entre Alger et Londres on a 1656 kilomètres).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *