Nouvelle version de l’index de la flore vasculaire de la Réunion (CBNM, 2007)

Une nouvelle version de l’Index, version 2007.1 (dans sa dernière mise à jour du 12 juin 2006), est disponible sur le web (http://flore.cbnm.org). Elle est accompagnée d’une nouvelle version de la Notice de l’index de la flore vasculaire de la Réunion (Notice IndexFloreRéunion-CBNM2007.1-12juin) téléchargeable sur le site en version pdf.

Commencé en 2002, l’Index de la Flore vasculaire de la Réunion est un vaste chantier de connaissance soutenu par l’État (DIREN) et l’Europe (Région Réunion et Département de la Réunion jusqu’à 2005). Entrepris par le Conservatoire Botanique National de Mascarin dans le cadre de ses missions de connaissance de la flore et de son système d’information associé, MASCARINE, l’Index est un espace d’information permanente et actualisée sur la diversité de la flore de la Réunion dans un cadre scientifique et organisé.

Cette nouvelle version de l’index comprend 9025 noms botaniques représentant 3953 taxons. Le cap des 4000 taxons pour la flore de la Réunion se précise donc et sera vraisemblablement dépassé avec la prochaine version.

L’apport majeur de cette nouvelle version (qui vous échappera peut-être au premier abord) est l’achèvement de la standardisation des citations bibliographiques des publications, selon le nouveau standard international de l’IPNI, soit 3750 citations vérifiées et homogénéisées. C’est là l’achèvement d’un lourd et fastidieux travail commencé il y a plus d’un an.
Parmi les autres avancées de cette nouvelle version, il faut citer :
– Révisions complètes de familles : Aristolochiacées, Connaracées, Icacinacées, Olacacées, Papaveracées, Pipéracées, Polygonacées, Sapotacées, Typhacées.
– Révisions complètes de genres (non concernés par les familles précédentes) : Clematis, Corrigiola, Pouzolzia, Typhonodorum
– Révisions d’espèces : Indigofera ammoxylon
– Nouveaux genres traités : /.
– Nouvelles espèces traitées : Ficus religiosa, Sporobolus pyramidalis, Terminalia arjuna

Parmi les nouveautés qui vont changer les habitudes, il faut citer tout particulièrement le cas du genre Lepianthes Raf. qui est fondu dans Piper L..
Lepianthes umbellata (et non peltata qui finalement est bien un autre taxon) devient donc Piper umbellatum L. Contrairement à ce qui est écrit dans la Flore des Mascareignes et dans de nombreux ouvrages, cette espèce est parfaitement indigène en Afrique et à Madagascar (voir le texte dans l’Index) et d’indigénat potentiel (cryptogène ?) à la Réunion (où sa position écologique est identique à celle des populations d’Afrique et de Madagascar).
Enfin, la plupart des Polygonum ont été transférés dans le genre Persicaria (L.) Mill.

Il faut noter qu’en raison du financement incomplet du projet « Index de la flore vasculaire de la Réunion » depuis 2006, le CBNM n’est pas en mesure de distribuer cette nouvelle version sous sa forme tabulaire (format Excel) à l’ensemble de nos partenaires conventionnés. La priorité a été donnée à une mise en ligne de la version 2007.1 afin de la rendre accessible aux plus grand nombre.

L’index de la flore de la Réunion est un outil partagé auquel tout le monde peut contribuer (signalement de taxons spontanés non présent au sein de l’Index). Pour cela, le site permet de contacter le conservatoire via un module de mail intégré.

Bonne navigation…

Pour le Conservatoire Botanique National de Mascarin,
Frédéric PICOT
Responsable du service Connaissance de la Flore et des Habitats, application à l’Aménagement du Territoire

Conservatoire Botanique National de Mascarin
Centre Permanent d’Initiative pour l’Environnement de Mascarin
2, rue du Père Georges, les Colimaçons
97436 Saint-Leu, la Réunion, FRANCE
Tél : +262 (0) 262 24 92 27
Fax : +262 (0) 262 24 85 63
Mel : fpicot@cbnm.org
Site web : http://flore.cbnm.org

Information transmise par Frédéric Picot et Estelle Roux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *