Campagne de soutien à l’agriculture bio

par Matthieu Caron

En mai dernier, la FAO a publié un rapport (voir document joint) qui montre que l’agriculture biologique possède un certain nombre de potentialités bien supérieures à celles des cultures conventionnelles tout en ayant capacité à assurere une alimentation suffisante pour l’ensemble de la population mondiale (ce qui fait tomber l’un des arguments les plus solidement ancrés dans le discours des partisants d’une agriculture intensive …).

Ce rapport est passé sous silence.

Il va à contre courant de la politique agricole européenne qui, à ce jour, notamment sous l’impulsion de la France, continue de soutenir très largement les cultures intensives au détriment d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement.

Face à ce soutien, de façon spontanée quelques personnes ont décidé de réagir. Toute association ou personne qui souhaite s’associer à notre démarche est la bienvenue.

En adressant le courrier ci-joint à Nicolas SARKOZY avant le 31 janvier prochain, vous participerez à soutenir le développement de l’agriculture biologique.

Il s’agit d’une goutte d’eau, nous en avons conscience, mais c’est peut-être celle qui fera déborder le vase …

Le geste est simple, vous le rendrez plus efficace en relayant cette campagne auprès de votre entourage et en diffusant cette campagne sur vos sites internet.

Merci d’avance.

3 commentaires

    1. Bonjour,
      Il faut d’abord enregistrer le document sur votre ordinateur puis l’ouvrir avec votre logiciel de traitement de texte.
      Si ca ne marche toujours pas, dites le moi et je vous l’enverrai en pièce jointe directement à votre adresse.

      Bien cordialement,
      Tamara Le Bourg
      Tela Botanica

  1. Je cite :
    – de libérer le marché des semences et de faciliter l’accès à la propriété des agriculteurs qui s’engagent dans la voie de l’agriculture biologique.

    Je ne sais pas qui a rédigé cette lettre, mais je souhaite savoir ce qu’il entend par « libérer le marché des semences » ?

    Merci

Répondre à Annick Micha Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *