« Plantes fantastiques et horreur végétale » un numéro spécial de La Garance voyageuse

Comme chaque hiver, la revue La Garance voyageuse propose à ses lecteurs un numéro spécial thématique. Son numéro 80, de l’hiver 2007-2008, s’intéresse à l’horreur ou au fantastique que les hommes ont cru déceler dans le règne végétal. Préparez-vous à trembler avec ce numéro spécial !

La présence d’animaux énigmatiques (Yéti, Dahu, Serpent géant…) ou d’animaux dangereux a toujours fasciné l’homme. Ainsi, des expéditions d’aventuriers et de cryptozoologues ont essayé de les découvrir et de les décrire, voire de les capturer, pour alimenter les jardins zoologiques, les ménageries ou les collections de « curiosités » de quelques musées. Cette part de mystérieux dans le règne animal, s’est progressivement réduite au cours du temps avec la rationalisation et les progrès scientifiques… Mais qu’en est-il dans le monde végétal ?

Aujourd’hui, l’équipe de La Garance voyageuse a décidé d’explorer cet aspect et de remettre à la lumière du jour ces plantes qui ont fait trembler nos prédécesseurs. C’est au cours de lectures assidues et de patientes et minutieuses recherches bibliographiques, à défaut d’explorations, que les auteurs ont trouvé de quoi vous emmener à la découverte de milieux bien inhospitaliers. Parmi eux se trouvent des jungles impénétrables et pleines de dangers où diverses plantes bien réelles et particulièrement agressives se mêlent à d’autres taxons plus originaux qui ne demandent qu’un seul instant d’inattention pour prendre possession de votre corps ou de votre âme !
pas de alt pour cette image, soz

Avec ce numéro spécial de La Garance voyageuse, vous découvrirez l’arbre Waq-waq qui engendrait des femmes, l’arbre Upas dont les émanations supprimaient toute vie à des lieues à la ronde, et les différents arbres anthropophages… ou encore des êtres hybrides bien plus efficaces que nos classiques plantes carnivores pour avaler n’importe quelle proie passant à leur portée. Il s’agit des fameux zoophytes que l’on ne savait où classer : règne animal ? monde des plantes ? L’agneau végétal, présenté ici, en est un bel exemple.

Plus insidieusement, le règne végétal a également envahi une autre sphère de notre monde, en colonisant celui de nos mythes et de notre esprit. Au Moyen Âge, on commence à décrire des plantes fantastiques. Elles envahissent les comptes rendus des voyages d’explorations de lointaines contrées d’outremer. Aujourd’hui, remplacées par des végétaux plus modernes, elles fréquentent la littérature contemporaine qui s’exerce au genre fantastique et à la bande dessinée.

Ces plantes nouvelles et terrifiantes semblent, en fin de compte, aussi prolifiques que notre imagination… qui permet aux végétaux de s’armer de dents, de pointes et de sucs digestifs. La présence de ces derniers transforme même de braves vrilles inoffensives en terribles lianes préhensiles et digestives. Dans les mythes modernes, les plantes s’animalisent en développant le mouvement, le piège, la chasse et la prédation…

Sommaire détaillé :

Mythes et mystères de l’arbre anthropophage, par J.-L. BUARD
Les différents avatars de l’arbre anthropophage, par J.-L. BUARD
L’horreur végétale dans la littérature, par P. GONTIER
Les plantes suceuses d’âmes, par H. SCHNECKENBURGER
Des plantes horribles ou fantastiques mais pourtant bien réelles, par Ch. DABONNEVILLE
La légende de l’arbre Upas, par G. LEMOINE
L’arbre à laine ou Barometz, par G. LEMOINE
Des plantes fantastiques de l’Antiquité à la Renaissance, par Ch. DABONNEVILLE
Le monde végétal de la zone des Confins, par G. LEMOINE
Psychodrômia violacea Grisgolin, par P. DANTON et L. GARRAUD
La toile botanique de M. PHILIPPE
-et des rubriques : actualités, lectures, en bref

———–
La Garance voyageuse N° 80, disponible à l’unité pour 8,60 € franco ou par abonnement :
– 1 an (4 numéros) : 26 € (France), 29 € (Belgique et Suisse), 32 € (autres pays).

Pour les journalistes, un exemplaire en service de presse sur simple demande.

La Garance voyageuse, F-48370 ST GERMAIN-DE-CALBERTE
tél. 04 66 45 94 10, courriel : info@garancevoyageuse.org
Sur l’Internet www.garancevoyageuse.org

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *