Pétition contre la fermeture de l’herbier d’Utrecht, aux Pays-Bas

Le 26 mars 2008 le Conseil de l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas a informé les employés de l’Herbier d’Utrecht que l’herbier sera définitivement fermé à partir du 1er Juin 2008 et que l’accès aux collections sera interdit à tout chercheur néerlandais ou étranger.

Ceci est inadmissible !

– La fermeture de l’Herbier est une catastrophe pour toute la recherche actuelle aussi bien sur le plan néerlandais qu’international !

– La fermeture de l’Herbier est une catastrophe pour l’avenir de la Recherche!

– La fermeture de l’Herbier est en contradiction avec la Convention pour la Biodiversité signée par les Pays-Bas et qui garantit l’accès aux données sur la biodiversité (propriété ou sous la sauvegarde des Pays Bas) !

– La fermeture de l’Herbier est une catastrophe pour toute la recherche botanique et écologique en Amérique du Sud, particulièrement au Suriname, au Guyana, en Guyane française et dans le bassin de l’Amazone.

– La fermeture de l’Herbier est un déni de la valeur culturelle et historique de cet herbier pour les Pays-Bas et le Suriname !

– La fermeture de l’Herbier est le début de la dégradation scientifique et sabote les plans quasi-finalisés du Centre Néerlandais de Biodiversité [NCB].

Signer la pétition en allant sur le site Internet qui annonce cette fermeture.

Traduction de la version française par Peter A. Schafer, Herbier MPU, Montpellier

3 commentaires

    1. Cet herbier permet (encore) de mieux comprendre notre environnement; quand des décideurs (probablement équivalents à nos énarques) s’en mêlent, des incohérences de grande ampleurs voient le jour…Ayez confiance nous disaient certains… La confiance je le crains n’est qu’envers nos amis, nos associés et nous-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *