Des chercheurs sur le toit d’une forêt auvergnate

Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences

Comme cela a été fait dans plusieurs régions tropicales, une équipe va utiliser un engin aéroporté pour étudier la canopée de la forêt de la Comté, dans le Puy-de-Dôme. Avec d’autres études, menées depuis le sol, cette exploration servira à mesurer exhaustivement la biodiversité. C’est la première fois qu’un tel travail est réalisé en milieu tempéré.

Au sud de Clermont-Ferrand mais au nord d’Issoire, non loin de l’Allier, à deux pas de Vic-le-Comte, s’étend la belle forêt de la Comté. Ce massif discret ne se fait remarquer par sa taille, qui est modeste (1.500 hectares) mais par sa faune et sa flore.
Les oiseaux y abondent, tout comme les chênes et les charmes, qui constituent plusieurs écosystèmes typiques d’un milieu tempéré.

Lire la suite de l’article sur le site Internet : Futura-sciences, au coeur de la science
http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/vie-1/d/des-chercheurs-sur-le-toit-dune-foret-auvergnate_15773/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *