Fauchage tardif. Protéger la nature le long des routes départementales

Automobilistes circulant dans le Lot, ne soyez pas surpris de découvrir un nouveau panneau le long des routes. Pour protéger nombre de fleurs et bien des espèces animales, le Conseil général du Lot met en place en 2008 le fauchage tardif sur 11 sites.

Le site du Conseil Général du département du Lot nous informe en ce début juin de la mise en place sur 11 sites des routes départementales du Lot de pratiques de fauchage tardif.

Voir les informations détaillées sur le site du Conseil Général du Lot

Source : site de Lot Nature

2 commentaires

  1. Je suis heureux de voir qu’il existe des régions oû l’on est attentif au fauchage très précoce des fossés et talus le long des routes et chemins de terre ! En Hte Savoie J’aimeeai qu’il en soit de même, car comme partout c’est le dernier refuge pour nombre de plantes sauvages, qui sont éliminées sans aucun soucis de préservation de ce patrimoine naturel. Bravo, et félicitations.

    1. En Savoie où je vis, je remarque qu’on fauche un peu plus tard certains bords de routes. A Aix les Bains, ville très fleurie, le désherbage des massifs de fleurs se fait dorénavant à la main. Bravo pour cette prise de conscience et espérons que l’exemple sera suivi par toutes les villes et villages de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *