Une étude diachronique de la flore forestière d’Alsace

Mémoire de fin d’études de Bjorn Volkert

Une hausse de la température et des modifications des précipitations lors du siècle
passé, sont maintenant avérées. Une étude diachronique de flore menée à l’échelle de la région Alsace permet d’en identifier certaines conséquences sur le tapis végétal. Certains des relevés phytosociologiques forestiers d’Émile Issler (années 1920) ont été re-localisés et ré-échantillonnés.

L’analyse diachronique est fondée sur une analyse factorielle des correspondances sur les relevés originaux d’Issler dans laquelle ont été projetés ceux effectués en 2008. Cette analyse a permis de montrer un déplacement des coordonnées factorielles de certains relevés le long d’un axe altitudinal et d’un axe trophique. Ces résultats sont expliqués en prenant en compte des paramètres écologiques et chorologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *