L’herbier des Facultés universitaires N.D. de la Paix de Namur (Belgique)

Depuis trois ans, une restauration et une revalorisation des collections botaniques des Facultés Universitaires N.D. de la Paix de Namur (Belgique) ont été entreprises.

Si les exsiccata les plus anciens de l’herbier des FUNDP datent du début du 19e siècle, c’est surtout à la création de la chaire de botanique en 1844, quelques années après la création des toutes nouvelles Facultés Universitaires à Namur, que le Père Auguste Bellynck jette les fondations d’un patrimoine qui ne cessera de s’agrandir, par des récoltes personnelles et de nombreuses acquisitions. Près de 600 récolteurs sont recensés, parmi lesquels les grands noms de la botanique belge du 19e siècle, tels François Crépin, André Devos, Egide Pâque, Armand Thielens, mais aussi étrangers, comme Albert de Franqueville, Victor-Henri Bordère, Theodor von Heldreich ou Philip Wirtgen.
Plusieurs herbiers historiques remarquables enrichissent les collections. Au 20e siècle, des contributions essentielles ont renforcé les collections, avec les herbiers de François Adam, Henri Matagne et Jean Margot.
A ce jour, 16.000 parts ont été traitées sur un total que l’on peut estimer à 100.000.

– Les données recueillies sont rassemblées dans une base de données accessible via un moteur de recherche sur le site http://webapps.fundp.ac.be/herbanam/
Toute information complémentaire peut être obtenue à l’adresse herbanam@fundp.ac.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *