Des protéines qui attirent le pollen

Comment le pollen, gamète mâle des plantes à fleur, parvient-il jusqu’à l’œuf ? Des chercheurs ont découvert le mécanisme d’une secrète attraction.

Lorsque le pollen a réussi à atteindre les pétales d’une fleur, grâce au vent ou à un insecte pollinisateur, il lui faut encore parvenir jusqu’à l’ovaire de la plante, là où l’attend l’œuf à féconder. Des chercheurs japonais ont découvert que des protéines jouaient un rôle crucial pour attirer les gamètes mâles jusqu’à l’œuf.

Une fois posé sur les stigmates de la fleur, le pollen entame sa germination afin de produire un tube pollinique : c’est ce petit tube qui va s’allonger jusqu’aux ovules pour les féconder. On soupçonne des cellules entourant l’ovaire d’attirer le tube pollinique. Pour en avoir une idée plus claire, l’équipe de Tetsuya Higashiyama (Université de Nagoya, Japon) a étudié plus de 2.000 protéines exprimées par ces cellules.

Lire la suite de l’article sur le site Internet du Nouvel Observateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *