Maurice : Mise en œuvre d’une Banque de Semences de Plantes Menacées

Maurice dispose de sa propre banque de semences de plantes menacées, qui a été mise sur pied en 2007 avec le soutien financier du fonds de conservation du Gouvernement mauricien et la Darwin Initiative. Le porteur du projet est le National Parks & Conservation Service du ministère de l’Agro-industrie tandis que les autres partenaires sont l’Institut de Recherches de l’Industrie Sucrière de Maurice et le Comité Technique National sur les Plantes en Dangers. Après un an et demi, la banque de semences a déjà récolté et stocké des semences de 180 espèces de plantes indigènes. L’ambition du projet est de conserver des broquettes de 300 espèces d’ici 2009.

Au fil du temps, la biodiversité du pays a subi de grosses pertes notamment à travers le déboisement et l’introduction d’espèces exotiques. Par conséquent, les forêts ne recouvrent qu’environ 1% de la superficie de l’île et la flore du pays est considérée comme la troisième la plus menacée au monde.[…]

Par Pynee Chellapermal, directeur du CEDREFI
Lire la suite de l’article sur le site de Mediaterre

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *