Alerte phyto : Chalara Fraxinea

En 2005 une maladie occasionnant des dépérissements sur le fraxinus excelsior (y compris les cultivars) a fait son apparition autour de la mer Baltique.
En 2006 le professeur Kowalski (Pologne) a réussi à identifier la forme asexuée du champignon baptisé Chalara fraxinea .
Cette maladie progresse à une vitesse fulgurante, 300 à 400 kilomètres par an. Des signalements ont eu lieu en Autriche, en Allemagne, au Danemark en 2008. Le premier foyer d’infection français a été signalé en Haute-Saône fin 2008. Malgré une mise en quarantaine des bois de coupe par l’ONF, la propagation des spores a d’ores et déjà franchi les frontières des départements limitrophes.
pas de alt pour cette image, sozLe champignon induit des nécroses corticales à l’embranchement de jeunes rameaux entraînant le dépérissement du feuillage situé au dessus. On observe ainsi une descente de cime qui progresse aux branches puis au tronc. Le bois attaqué devient gris et s’étend longitudinalement à partir du point d’infection.

Sources : Wikipedia / FORDAQ / ONF / BdB / AFP

5 commentaires

    1. A Groisy, Haute-Savoie, altitude 700m, à coté de chez moi, un frêne d’un 15aine de mètres de haut, situé en bord de route a perdu toutes ses feuilles en une dizaine de jour à la fin juin. Celui qui pousse à 4 mètres de lui ne semble pas affecté pour le moment. Serait-ce un symptôme de cette maladie. Faut-il en faire le signalement et à qui?
      Merci de vos réponses.
      Yves Dabry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *