Sur les traces de l’herbier occitan, de Joseph et Henri Euzet

Témoins de la biodiversité mais aussi de l’activité botanique du territoire, les herbiers constituent un véritable patrimoine scientifique et historique.
Plusieurs volumes d’un herbier occitan, réalisé par Joseph et Henri Euzet, ont été retrouvés et feront prochainement l’objet d’une expertise.

Dix volumes sur cent trente-cinq (ou plus), soit quatre cent cinquante-six exccicata, ont été retrouvés chez un brocanteur.
En bon état de conservation, ils sont maintenant sauvés car acquis tous les dix par Pierre Donzel, co-auteur de cet article.

Quelques planches (les plus récentes) signées H. Euzet nous ont interpellés sur la personne à l’origine de ce travail.
Après des recherches rapides, il s’est avéré que cet herbier, commencé en 1927, est l’oeuvre de Joseph Euzet, personnalité multidisciplinaire éminente, dont la bibliothèque de Lézignan-Corbières (Aude) porte le nom. Terminé par ses soins en 1947, l’herbier fut complété pendant quarante ans environ par son cousin Henri Euzet.

La majeure partie de l’herbier fut dispersée ou détruite lors de transactions immobilières après la disparition de leurs auteurs, dixit un des descendants.
La responsable des herbiers conservés en Languedoc-Roussillon viendra en faire des fiches de recensement.
On peut dire que 2009 est riche en évènements autour des herbiers [[« Les Herbiers au XXIe siècle : un patrimoine historico-botanique à sauvegarder », article de Christian Bernard paru dans la revue Patrimoni N°19 mars-avril 2009.]] . Tant mieux !

Annick Larbouillat et Pierre Donzel
E-mail : donpi-laran@voila.fr

Si vous disposez ou avez connaissance d’un herbier ou pour plus d’informations sur ce projet, contactez : Andrine Faure andrine@tela-botanica.org

Extrait de l'herbier Euzet
Extrait de l’herbier Euzet
Extrait de l'herbier Euzet
Extrait de l’herbier Euzet
Extrait de l'herbier Euzet
Extrait de l’herbier Euzet

5 commentaires

    1. Non, Madame Ubaud, ethnobotaniste, ne connaît pas cet herbier de découverte très récente.
      Annick L. et Pierre D.

    2. Bonsoir,

      Nous n’avons pas l’honneur de connaître Madame Ubaud. Qui est-elle ?

      Familles et espèces sont notées en Français, ainsi que dates et lieux de prélèvements.

      Les exciccata sont, disons, les planches des plantes.

      Cordialement

      Annick L et Pierre D.

    3. { {Lexicographe au Gilidoc (Groupe d’initiative pour un dictionnaire informatisé de langue occitane, plus particulièrement spécialisée en ethnobotanique, Josiane Ubaud étudie le lexique des plantes et le regard que l’homme occitan porte sur son environnement.(…)} }

      C’est sur la 4e de couverture de son livre « Des arbres et des hommes »(Edisud), sur Architecture et marqueurs végétaux en Provence et Languedoc.
      Très intéressant.

      Il me semble que J.Ubaud est, dans le domaine occitan, plutôt dans la région Languedoc-Provence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *