La Garance voyageuse N°87: Darwin et les plantes

À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Darwin, La Garance voyageuse s’est intéressée aux relations que le « grand homme » a eues avec les plantes. La contribution du naturaliste à la botanique est loin d’être négligeable ; pourtant, cet aspect « végétal » de Darwin a souvent été occulté. La revue du monde végétal se devait de réparer cet oubli et de rendre hommage au botaniste Darwin.

Voici le sommaire de ce numéro 87 :

Darwin et la botanique : pour étayer sa théorie évolutionniste, Darwin est allé chercher des arguments dans le monde végétal… chez les Orchidées en particulier.
Darwin et les plantes grimpantes : fasciné par la faculté des végétaux à se mouvoir, le naturaliste a cherché à comprendre les mécanismes responsables de cette mobilité.
Tout commence et finit avec le ver de terre : à la fin de sa vie, Darwin s’est intéressé aux rôles des lombrics dans la formation de l’humus, source de nutriments pour les plantes.
Les plantes sont-elles darwiniennes ? : les mécanismes évolutifs des végétaux sont-ils les mêmes que ceux des animaux ?
Le darwinisme menacé par l’intégrisme religieux : la théorie de l’évolution s’oppose au créationnisme.
Conte : la prétentaine ou la recherche de la fleur parfaite.
La saga d’une plantule de Garance ou la fin des découvertes pédologiques d’une jeune racine de garance voyageuse.
les Poacées : des clés simples pour identifier ces plantes courantes.
– et les rubriques habituelles : Échos des sciences, Lecture, La toile botanique, En bref.

La Garance Voyageuse n° 87, disponible à l’unité pour 7,50 € franco
ou par abonnement :
1 an (4 numéros) : 27 € (France), 30 € (Belgique et Suisse), 33 € (autres pays).

La Garance Voyageuse F-48370 St Germain-de-Calberte

– Tél. 04 66 45 94 10, fax 04 66 45 91 84
– Courrier électronique : info@garancevoyageuse.org
– Site Internet : http://www.garancevoyageuse.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *