L’Origine des Espèces – Édition du Bicentenaire

A l’occasion du bicentenaire de la naissance de Charles Darwin, l’ouvrage de Darwin paraît dans une nouvelle traduction,
introduite par Patrick Tort, aux éditions Honoré Champion.

Vingt années séparent le premier exposé de la théorie darwinienne – le brouillon de 1839 – et la publication, le 24 novembre 1859, de L’Origine des espèces. La fin de cette longue genèse est aussi le début d’une lente maturation qui durera jusqu’en 1872 – date de sa sixième et dernière édition -, voire, si l’on y inclut les ultimes révisions de l’auteur, jusqu’en 1876 – date du dernier tirage soumis à son examen. C’est cette édition absolument définitive du plus célèbre des ouvrages de Darwin qui est ici traduite et présentée à l’occasion du bicentenaire de sa naissance.

Aucun livre de science ne connut sans doute plus durable succès. Aucun ne suscita réactions plus vives ni controverses plus passionnées. Dans une quête d’exhaustivité qui demeurera toujours insatisfaite, l’ouvrage illustre à travers chacun de ses chapitres la haute cohérence de la théorie de la sélection naturelle, moteur de la transformation des espèces, avec les données issues de l’observation des variations animales et végétales, de la théorie des populations, de la zootechnie, de l’horticulture, de l’éthologie, de l’étude de la génération et des croisements, de la paléontologie, de la biogéographie, de la morphologie, de l’embryologie, de l’histoire de la Terre et du climat, ainsi que de la classification des formes vivantes. Particulièrement démonstratif et amplement documenté, il porte un coup décisif aux anciennes croyances en la création singulière et en la perfection native, fixe et définitive des espèces.

Cette laïcisation de l’histoire naturelle, qui s’inscrit elle-même dans une autonomisation nécessaire de la science, sera pour cela longtemps combattue par les Églises et les groupements mystiques restés fidèles au dogme, indéfiniment remanié mais toujours résurgent, de la Création du monde et du vivant par une intelligence transcendante et providentielle qui serait seule capable d’en garantir les fins et d’en préserver l’harmonie.

Dans une savante et méticuleuse préface, Patrick Tort étudie pas à pas la constitution de ce maître livre qui inaugure, en l’affranchissant de toute théologie, la pensée scientifique moderne.

Charles Darwin – L’origine des espèces
Édition définitive (6e édition [1872], dernier tirage revu par Darwin, 1876)
Sous la direction de Patrick TORT et la coordination de Michel PRUM
Traduction nouvelle par Aurélien BERRA
Précédée de Patrick TORT, Naître à vingt ans : genèse et jeunesse de L’Origine.
Travaux de l’Institut Charles Darwin International www.darwinisme.org
Format poche broché, 12,5×19 cm.
896 p. 22,50 €

En librairie le 1er octobre 2009
Éditions Honoré Champion

Pour commander l’ouvrage :
rendez-vous sur le site de l’éditeur

A savoir :
Une version grand format – Série des Œuvres complètes
paraîtra en novembre aux Éditions Slatkine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *